Mon climat



Quand d'autres nous bassinent avec leurs indicateurs économiques, leur croissance, leur réforme du travail, leur consumérisme débile, leur développement durable à la sauce multinationale, leur marge opérationnelle, leur nucléaire, leur mazout, leur pollution et leur "c'était mieux avant", l'acteur Jacques Gamblin, avec son magnifique discours dans le cadre du Parlement sensible des écrivains, lors de la journée "Autrement le monde", nous offre une véritable bouffée d'air frais.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

100 km à la ronde

La machine à faire des rébus

Manche à couilles