Petit plaisir de la vie

Voir Elise Lucet (*) se faire insulter par ces vieux croutons réactionnaires et actionnaires du groupe Carrefour a suffit à mon bonheur. Elle vient démontrer pendant la grande messe des dividendes que les dirigeants ferment les yeux sur le travail des enfants dans les pays à bas coût et la pollution de leur terre par des produits toxiques et ces vieux cons, ne pensant qu'à leur putain de portefeuille, se comportent comme des grosses merdes.



(*) Je vous ai déjà dit que j'aimais beaucoup Elise Lucet?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Merci Anne pour ce moment