Solidaires de rien



Il y quelques jours le syndicat étudiant Solidaires dont la tolérance est à géométrie variable distribuait sur le campus de Paris 7 un tract crachant sur la mémoire de Charb et sur ce qu'il était dans la vie.
Evidemment, l'excellent Charlie Hebdo a remis les points sur les I, les barres sur les T et les cédilles sous les C dans le numéro de cette semaine que je vous invite à lire (et à acheter), et c'est amplement mérité, pour Charb et contre ces abruti-e-s qui ne représentent rien.

Solidaires de mes deux.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Merci Anne pour ce moment