Les emmerdes

En bleu les gentils, en rouge les vilains pénibles

Les emmerdes on en a tous, le président aussi avec ceux qui ne sont pas dans les clous.

Chaque mot d'Emmanuel Macron étant analysé à la loupe par ses opposants, la petite phrase choc sur la minorité non-vacciné ou antivax qui, il faut le reconnaitre, pète les burnes de pas mal de monde, surtout dans les hôpitaux, a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux ou le moindre éternument de sa part sur une chaine de télévision fait l'effet d'un pet dans un partouze. 

Pourtant, dans mon environnement proche, je ne suis pas vraiment emmerdé par des antivax ou des non vaccinés, j'en connais très peu.

Un pompier bodybuildé qui faisait semblant d'avoir oublié son masque à la sortie de l'école parce que monsieur est un professionnel de la chose (il a lu des trucs sur le Covid sur Facebook) et qu'il connait son boulot lui, a fini par rentrer dans le rang et se faire vacciner dernièrement, la trouille sans doute mais c'est bien.

Deux collègues ne sont toujours pas vaccinés, un est très cool, il vient des îles et c'est la tradition, on guérit tout avec du rhum, sympa, il ne fait pas chier et ça m'embêterai qu'il meure de ça. L'autre par contre est un emmerdeur de première, il faudrait presque qu'on laisse 20 mètres de distance à la ronde pour qu'il puisse bosser en sécurité parce qu'il a peur de choper le virus. Il s'y connait en tout de toutes façons et on ne peut pas discuter sauf qu'à mon avis il doit avoir peur de la petite aiguille. 

Je ne sais pas s'il y en a d'autres au boulot mais généralement quand un gars est discret sur le sujet ou qu'il esquive il y a embrouille, je me méfie des discrets en ce moment.

Bref, emmerder les non-vaccinés, la citation exacte est là,  un président ne devrait pas dire ça. Moi je le fais un peu quand j'explique à mes gentils collègues que j'ai eu un Covid  limite cool et que grâce à mes vaccins ça m'a permis de ne pas finir comme les frères Shrek. Si ça peu aider la cause en étant un peu violent.

Bon, les gens ont le droit d'avoir des doutes ou d'avoir peur c'est légitime  mais ceux qui méritent d'être emmerder c'est les complotistes, les militants de Philippot de chambre ou les vieux cons interviewés chez LCI.

Ces derniers d'ailleurs m'écœurent bien, sans doute des boomers qui ont tout eu, qui voudraient qu'on travaille plus mais qui profitent bien de leur retraite, qui exigent des soins 4 étoiles à l'hôpital avec des remboursement de sécu all inclusive mais qu'il y a trop de fonctionnaires, qui essayent de t'écraser avec leur gros SUV parce que tu roules avec ton vélo sur leur route qu'ils ont payé avec leurs impôts. 

Oui d'accord, pas forcément, mais les emmerdeurs sont généralement les mêmes sur les sujets polémiques.

Je les emmerderai bien donc ceux-là, mais le président de la République qui est aussi  le président de ces gens-là ne doit pas le dire.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

Que va-t-on faire d'eux?