jeudi 5 mai 2016

London Calling



Des millions de Londoniens ont voté jeudi lors d’élections municipales qui pourraient couronner le candidat travailliste Sadiq Khan, un musulman fils d’un chauffeur d’autobus pakistanais, parfaite incarnation du cosmopolitisme de la capitale britannique.

Je vois de suite que ça gène en France, un muslim pourrait être maire de Londres.

Pourtant quand on y regarde bien, il n'y a pas que la religion, il y a surtout un type qui vient de rien ou presque et un autre qui est né avec une cuiller en argent dans la bouche, c'est aussi simple que ça.

Pas besoin d'admirer le Ku Klux Klan et d'être partisan du Front National  pour en faire un billet de merde quand on est raisonable.

Mais le gars, en lien exceptionnellement,  ne se pose jamais les bonnes questions du haut de sa petite banlieue bourgeoise et tranquille.

mardi 3 mai 2016

Nouvelles du front, le grand écart



Le billet de Jegoun m'a inspiré pour le titre mais pas tout à fait pour les mêmes raisons que lui, au passage je fais la bise à l'ami Juan qui restera mon idole pour tout le boulot qu'il a accompli sur son blog Sarkofrance pendant des années.
Les choses ont bien changé depuis quelques mois et l'ambiance est devenu un peu délétère, la faute à la droite, à la gauche et à la gauche de la gauche.  
Il y a 80 ans,  le Front populaire, coalition des socialistes, communistes et radicaux, gagne les législatives et porte au pouvoir Léon Blum qui met en oeuvre un programme social sans précédent et des réformes historiques comme les congés payés et la semaine de 40 heures pour tous. Des réformes que la droite voudraient détruire, des réformes qui n'auraient jamais existé si la droite était restée au pouvoir à l'époque.
Le gouvernement propose une loi Travail qui est loin d'être parfaite mais il est clair qu'avec l'évolution de la forme du travail, les nouvelles technologies, la mondialisation, la création de nouveaux services, la disparition de certains métiers et l’espérance de vie qui se rallonge, il faut se remettre en question.
Tout irait pour le mieux si le Medef et ses petits soldats Républicains nous pourrissaient pas la vie en voulant nous faire revenir 80 ans en arrière. Le statut d'enflure du jour revient au serf Jean-François Copé, spécialiste de la surenchère pour faire parler de lui et tête de con notoire dans son propre parti. 
D'après lui, la loi Travail est devenue une loi Unef, une loi CGT, une loi Nuit debout, bref une loi qui permettrait le pire cauchemar des seigneurs du Medef: simplement protéger les salariés les plus fragiles.

lundi 2 mai 2016

Mon climat



Quand d'autres nous bassinent avec leurs indicateurs économiques, leur croissance, leur réforme du travail, leur consumérisme débile, leur développement durable à la sauce multinationale, leur marge opérationnelle, leur nucléaire, leur mazout, leur pollution et leur "c'était mieux avant", l'acteur Jacques Gamblin, avec son magnifique discours dans le cadre du Parlement sensible des écrivains, lors de la journée "Autrement le monde", nous offre une véritable bouffée d'air frais.

dimanche 1 mai 2016

[Pin-Up] Miss Sugar Rush



J'ai un gros doute en faisant ce billet, est-ce que Miss Sugar Rush est déjà passée par ici? Ce que je vérifierai plus tard. En attendant, je vous souhaite une bonne nuit avec la Miss.


jeudi 28 avril 2016

Ce besoin de se justifier constamment

Buste de Moumoute


"J'ai découvert que j'avais un point commun avec Marion Maréchal Le Pen" dit-il.

C'est vrai quoi il n'y a pas de honte à avoir un point commun avec une si belle jeune fille, une fille saoulée par les valeurs de la République comme des millions (?) d'autres jeunes de sa génération.
Voilà l'explication, il n'est pas fasciste, il est juste saoulé par les valeurs de la République qu'on lui rabâche tous les jours, c'est rassurant.
Et il se justifie une fois de plus qu'il n'est pas un petit fasciste, même s'il se fout totalement des libertés, des égalités et de la fraternité, parce que ça le saoule tout simplement. Il est vrai que Travail, Famille, Patrie a plus de gueule pour ceux qui ont des points communs avec la jeune frontiste.
On est content pour lui, il a économisé une consultation chez le psy et il est rassuré, il va pouvoir continuer à bloguer sans scrupules ses saloperies comme un bon petit pétainiste qu'il est.

mardi 26 avril 2016

Les truffes de droite

Militants sarkozystes prêts à en découdre


Je vais être optimiste ce soir et il y a un truc que nos branle-manette de droite vont devoir se mettre dans leur petite tête de nœud: il possible que la France se relève enfin. Le gouvernement a fait pas mal de cadeaux aux patrons, il a pris des mesures pour enrailler cette putain de hausse de chômage et ça va certainement payer un jour.
L'opposition et ses militants, prêts à dégainer la critique à chaque sortie de bons chiffres et de bonnes nouvelles comme des malades mentaux qui sortiraient leur bite à la sortie d'une école primaire, se comportent comme s'ils voulaient vraiment que la France coule. Comme si il fallait des ruines pour que la droite reprenne le pays avec gloire. Ces charognards ne veulent rien de bien, j'avais parlé de Hollande bashing il y a quelques jours et ce n'était pas vraiment une caricature, les opposants ont des comportements de névrosés suicidaire, il y avait qu'à voir la tête d'Eric Woerth aux infos qui se disait méfiant sur les chiffres du chômage, qui parlait éventuellement de maquillage de chiffre, de sa part en plus.
La France n'a jamais vendu autant de matos militaire depuis la gauche est au pouvoir, les militaires s'en félicitent d'ailleurs, la droite à casque à pointe devrait aussi mais non, ils trouvent le moyen de chipoter pour un contrat à 34 milliards d'euros. 
La droite et les chiffres, on a vu avec Sarkozy le beauf ce que ça donnait, lui qui n'a même pas maîtrisé la dépense de sa propre campagne présidentielle après avoir laissé le pays à l'agonie.
La droite c'est l'anti-France.

Des nouvelles du chef des Républicains



"Je n'ai rien perdu de ma passion, je n'ai perdu de mon énergie", a prévenu mardi Nicolas Sarkozy à Nice. S'il n'est toujours pas candidat à quoi que ce soit, son discours avait pourtant des airs de campagne présidentielle.

Le patron de Les Républicains a tapé notamment sur les syndicats, les lycéens "manipulés" et "une école où on ne respecte plus rien". "Nous ne pouvons accepter que des gens qui n'ont rien dans le cerveau viennent sur la place de la République donner des leçons à la démocratie française", a-t-il tonné en direction de Nuit debout.

"Tous les soirs des casseurs occupent la place de la République, qu'est-ce que ce serait si c'était pas l'état d'urgence?", a raillé également l'ancien chef de l'Etat.

Toujours distancé dans les sondages par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy semble accélérer. Il se déplace pour 48 heures dans le Sud de la France, une place forte du parti. L’occasion pour l’ex Chef de l’Etat d’aller à la rencontre des militants de son mouvement mais aussi de s’assurer le soutien des élus locaux dans la perspective de la collecte des parrainages.

Il a d'ailleurs précisé: "Les candidatures c'est le 9 septembre. Croyez-moi j'ai pas l'habitude d'être en retard!"

Après cette pause défouloir, il se retourne vers le comptoir, pète un coup en pensant à Hollande et fini cul-sec son Ricard.

dimanche 24 avril 2016

[Pin-Up] Suzy Babi



Je ne vais pas trop m'avancer mais je pense que la brésilienne Suzy Babi, ici au bar de la Comète, va beaucoup plaire à un jeune homme qui a fêté ses deux fois 25 ans hier.

Photo: Raul Morgado
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons