dimanche 18 septembre 2011

Italie, premier ministre à ses heures perdues


Nous en France, nous avons quand même de la chance, on se plaint souvent de nos politiques et de leur largesse avec le portefeuille des français qui finissent parfois au tribunal. Il y en a même qui s'offusque quand un futur candidat aux élections présidentielles va travailler son avenir en Corse au lieu de faire le défilé de mode pour le chef de troupe de la fête de l'Huma.
Mais tout cela n'est rien à coté des révélations des écoutes téléphoniques de Berlusconi à la presse transalpine.
Là, il y a de quoi être en colère et je me demande pourquoi les italiens ne sont pas 500 millions dans la rue pour saquer ce mec.

Parce que monsieur Berlusconi, quand une pouf bien gaulée l'appelle, il lui répond "qu'à ses heures perdues, il fait le premier ministre", forcement il n'a pas le temps puisqu' il raconte que dans certaines soirées les jeunes femmes se bousculent pour passer la nuit avec lui :"Elles étaient onze, mais je m’en suis fait seulement huit parce que je n’en pouvais plus".

Et vantard en plus!

2 commentaires :

  1. Il me semble que Tonton 1er aimait bien les dames, il fit même hébergé une certaine Mazarine te maman dans les dorures de la République durant les 14 années de présidence, dans le même immeuble qu'un certain François de Grossouvre.

    Peut être que la politique attire les dames, la bagnole ne suffit plus.

    RépondreSupprimer
  2. c'est un sacré coco ce Berlusconi jamais entouré par des laiderons ;)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons