vendredi 18 novembre 2011

Les gros mensonges de l'UMP nucléaire


Forcément, avec les emmerdements que François Hollande a eu a traiter pour l'accord avec les écologistes hier, il n'en fallait pas plus pour que les piliers de comptoirs UMP de l'assemblée se gaussent cigare au lèvre et main sur la brioche. Les pros de l'atome ont ciblé leur attaque du coté sensible et du coté de l'aile verte.
Et comme ces andouilles d’énarques ne comprennent rien à rien mise à part l'administration (et encore), ils se mettent à débiter n'importe quelles conneries en jouant sur la peur de la dé-nucléarisation et comme les gens sont proches de leurs télés ou de leurs portables, leur raconter que du jour au lendemain que l'on va éteindre une centrale qui sent bon pour allumer un énorme poêle à charbon avec des gens des pays de Chine (expression d'un plouc que je connais qui veut dire pays asiatiques) qui pédalent, et bien ils le gobent.
Les gens s'en foutent du nucléaire, quoique si on leur proposait un référendum, il suffit de discuter à la cantine du boulot, la plupart mélange nombre de centrales avec nombre de réacteurs, que les centrales des autres pays, surtout à l'est, sont toutes pourites, mais les nôtres sont au top, dans les normes, tout en inox, propre, sans fuite, toussa.
Ce qui est malheureux en écoutant les Copé ou les Besson disserter sur le sujet, c'est qu'ils profitent de l'ignorance de gens, au lieu de leur expliquer pourquoi on en est là avec 50 ans de centrale à gérer jusqu'à l'agonie, ils leur font peur. L'EPR est déjà un gouffre financier, ils sont en train de nous refaire un SuperPhénix, la super grosse merde qui ne sert à rien et qui ne produit rien depuis sa construction mais au contraire qui consomme l'équivalent d'une ville de 40.000 habitants pour le refroidissement et la maintenance, pourquoi ils ne le rappellent pas ça? Les lyonnais savent que si ça pète là-bas, finit la rosette?
C'est sur que ce n'est pas Eva Joly ou Cécile Duflot, trop occupé par son parachutage à Paname, qui vont jouer des coudes avec les gros bras de l'UMP embauché comme VRP de luxe pour Areva.

Heureusement que dans les journaux, on trouve encore des trucs intéressants comme la rubrique du Parisien le "Bureau de vérification de la petite phrase" que j'adore. Un homme politique dit une connerie, il est aussitôt corrigé en public avec un bonnet d’âne. Et l'âne du jour est Eric Besson avec sa super déclaration du gars qui s'y connait grave suite à l'accord PS - EELV :

«Tous les pays, l’Allemagne au premier chef, remplacent le nucléaire par le gaz et le charbon. Paradoxe absolu, c’est que cet accord consacre un recul terrible en termes de développement durable et d’émissions de gaz à effet de serre.»

On ne rigole pas de la prestation de l’élève Ducobu Besson, il ne sait pas sa leçon, c'est un cancre!


Et la réponse est à lire ici ou ci-dessous:



Selon Bernard Laponche*,expert international des questions énergétiques, ancien directeur général de l’Agence française pour la maîtrise de l’énergie (aujourd’hui Ademe), l’Allemagne a déjà réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % depuis 1990, et son objectif est d’atteindre 40 % de réduction en 2020. D’une part, en diminuant sa consommation d’électricité de10 % sur les dix prochaines années. D’autre part, en misant sur les énergies renouvelables (35% en 2020). Loin de remplacer le nucléaire par le gaz et le charbon, nos voisins ont prévu d’accompagner la sortie du nucléaire par une diminution de la part des énergies fossiles, les plus nocives pour l’environnement.

Démonstration chiffrée. En 2009, l’Allemagne a produit, pour ses besoins intérieurs, 584 milliards de kilowattheures (kWh). Sur ce total,108 milliards avaient pour origine les énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire et biomasse),135 milliards le nucléaire, et le reste (354 milliards de kWh) les énergies fossiles — charbon, gaz et pétrole. Pour produire 526 milliards de kWh nécessaires en 2020 (-10% par rapport à 2009), le pays compte sur les énergies renouvelables à hauteur de 35 %, soit 184 milliards de kWh et sur une petite dose de nucléaire (30 milliards de kWh), l’arrêt total des réacteurs étant fixé à 2022. Resteront 312 milliards de kWh d’origine fossile, contre 354 milliards en 2009. Soit -12 % en dix ans. « A l’intérieur des énergies fossiles, les Allemands ont prévu de diminuer la part du charbon (44 % en 2009), au profit du gaz qui émet moins de CO2. Par ailleurs, ajoute l’expert, ils modernisent leurs centrales à charbon, de sorte qu’elles émettront moins de CO2. » L’Allemagne aura ainsi réduit de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre en trente ans, contrairement à ce qu’affirme le ministre.

* Auteur d’« En finir avec le nucléaire », avec Benjamin Dessus, au Seuil.

10 commentaires :

  1. ce qui manque dans les chiffre du bonhomme c'est la part d'electicité d'origine nucléaire importée par l 'Allemagne

    RépondreSupprimer
  2. Je suis pour la sortie du nucléaire, mais je ne sais pas quand... ;-)

    RépondreSupprimer
  3. @Corto,

    Et nous? On trouve le moyen d'importer de l'électricité de chez nos voisins quand il y a une bourre en hiver?

    @Bembelly,

    Ça fait 50 ans quand on est dedans, on est pas à 10 ans près.

    RépondreSupprimer
  4. Sortir du nucléaire: " pa ni problem" alors l'énergie solaire, combien de km2 pour une centrale, une éolienne, serait tu prêt à accepter une éolienne de 130 mètres de haut avec des pales de 121 mètres tu te retrouves avec un monstre de 250 mètres dans ton jardin, les jours de de vents importants , ces monstres sont mis en Stand-by.

    Si demain nos abrutis de verts décident de mettre toutes les automobiles à l’électricité, il faudra construire 25 centrales nucléaires donc combien de d'éoliennes voir de centrales au charbon.

    Les allemands achètent du gaz aux popovs pour trois fois rien mais recourront en attendant au nucléaire français.

    Je n'aime pas le nucléaire mais pour l'instant qu' avons nous pour le remplacer pour utiliser nos ordinateurs?

    J' attends une réponse constructive et non utopique.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis assez d'accord avec Grandpas. L'écologisme allemand fait payer cher aux voisins moins écolos qu'eux. Les déchets nucléaires allemands retraités en France ont du mal à retourner à l'envoyeur qui voudrait bien nous en faire cadeau. Trop aimables!
    Les champs d'éoliennes ne produisent pas grand chose, polluent le paysage et tuent un maximum d'oiseaux. Ce n'est pas une solution.
    Alors que faire?
    Le nucléaire va finir par nous péter à la figure. C'est évident. Mais personne n'est prêt à faire ce qu'il faudrait vraiment, parce que c'est anti électoral: réduire drastiquement notre conso électrique et chercher de toute urgence des aménagements à notre mode de vie qui soit un peu moins dépensier. Mais tout le monde s'en balance.

    RépondreSupprimer
  6. Il n'y a pas que cela : les allemand ont un "code thermique" ENEV bien plus exigeant que le nôtre.
    Si nous réussissons à changer de majorité, il faudra nous atteler au chantier de la préservation et de la rénovation de l'habitat "mineur" en mettant en place des politiques publiques relatives aux loyers et au coût de l'accession à la propriété pour la résidence principale[afin de préserver les vieux quartiers qui sont l'âme des villes et d'y permettre une vraie mixité sociale] : la rénovation passe par l'application d'un code thermique à l'allemande : doubles vitrages en priorité, rénovation des façades et des toitures, abandon du chauffage électrique qui ne fait que chauffer le ciel ...Interdiction de construire des logements neufs dans les quartiers préservés, les immeubles non rénovés doivent retomber en secteur locatif avec loyers diminués de 40% et bloqués tant que les travaux ne sont pas faits. Les bailleurs s'en sont assez mis plein les poches. Tu verras que les économies d'énergie, on les fera !

    RépondreSupprimer
  7. @Grandpas et @Io,

    Le problème est que les politiques ont bien dormi sur le sujet depuis 50 ans, De Gaulle voulait son indépendance énergétique, il la eu avec l'atome et depuis les politiques ont fermé leur gueule et laissé continuer par facilité et par vision à court terme. Les centrales n'existent pas à vie et je n'ai pas envie d'en voir une reconstruite pour une démantelée, c'est trop dangereux, un jour une centrale pétera chez nous. Maintenant à choisir entre un champs d'éolienne et la vision apocalyptique des cheminées de centrale je n'hésite pas, éolienne tout de suite! J'ai eu la chance du coté de la pointe du raz d'aller quasiment sous les pales, c'est impressionnant je reconnais mais pas si bruyant. Le seul inconvénient pour les riverains est qu'il fallait une sorte d'ampli pour recevoir la télé à l'époque.

    Et comme le dit @Apolline, apprenons à moins consommer, l’intérêt du lobby est que nous consommions, les japonnais ont baissé par nécessité leur conso de 30%, ils y sont arrivés par l'urgence mais comme quoi, c'est possible. La sortie du nucléaire c'est un tout.

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai que ce sujet mérite de sortir de la passion. Le nucléaire est pire que dangereux. Tout à fait le genre de sujet qui me donne envie de discuter sérieusement.

    Je me suis donc penchée sur les chiffres froids.
    D'abord: le bruit.
    55 dB au pied d’une éolienne (80 dB correspondent par exemple au bruit à l’intérieur d’une voiture et 130 dB à un marteau-piqueur). Le bruit s’atténue ensuite en fonction de la distance.
    Le seuil de nocivité du bruit sur la santé est atteint pour une valeur de 85 dB.
    Du pipi de chat à côté d'une explosion nucléaire. Vrai.

    Ensuite: les flashs électriques renvoyés la nuit pour éviter aux avions de se prendre les pales des éoliennes. Du pipi de chat encore. Vrai.

    Enfin, je me suis posé la question de la surface que les éoliennes devraient occuper pour produire grosso modo autant que les centrales nucléaires.
    Un joli petit problème pour le dimanche matin! :)
    Une grosse éolienne occupe un diamètre de 112m et produit environ 4500kWh ou 4,5 MWh. Il faut maintenir un espacement de 700m minimum entre 2 éoliennes pour une production optimale. Chaque éolienne occupe donc une surface de 49 hectares ou 0,49km2.
    L'électricité produite par le nucléaire en 2010 (source; wikipédia): 407,9 TWh (1000 000 de fois plus que les MWh), contre 9,6 MWh par les éoliennes.
    Il faudrait donc à la louche 1000 000 éoliennes pour compenser la production d'énergie issue du nucléaire. Donc occuper 490 000km2..... le territoire français métropolitain, c'est 543 965 km2.....

    On fait comment?
    Et là, c'est pas du pipi de chat.

    RépondreSupprimer
  9. @Io,

    T'es dur pour un dimanche matin :)
    C'est vrai, des éoliennes partout c'est impossible et imbuvables, ça existe en Espagne, c'est hallucinant mais c'est dans la pampa ou il n'y a personne. Ceci dit il y a plein d'autres solutions comme l'utilisation des courants marins avec des turbines de presque 20m de diamètre (en test vers Paimpol je crois) ou en ville comme à Stockholm ou le traitement des déchets permet le chauffage des villes.
    En France, les économies n'ont jamais été le souhait des pro-nucléaires, rappelle toi des maisons des années 70-80 mal isolées avec des chauffages électriques.

    RépondreSupprimer
  10. Bien sûr que des cheminées de centrales nucléaire ne sont agréables mais toutes les solutions proposées de nos jours sont toujours à des stades expérimentaux.

    Ce qui fonctionne pour une ville comme Stockholm peut il le faire pour des régions rurales.

    L' usine marémotrice de La Rance beaucoup d'argent pour rien.

    Quant aux champs d'éoliennes ou bien une immense, pas pour moi car avoir cette chose:

    http://www.windvision.be/le-parc-destinnes/la-e-126/

    Juste devant ma petite bicoque, trop peu pour moi

    En attendant de découvrir la recette miracle d'un combustible pas cher, facile à transporter que fait on, on retourne s'éclairer à la bougie et aux voitures à chevaux pour faire plaisir aux écolos.

    Ces mêmes écolos qui nous bourrent le mou, ne demandent jamais avec quelle électricité sont éclairés les locaux dans lesquels ils donnent un interview.

    C'est comme Noël Mamère et son vélo:

    http://www.youtube.com/watch?v=_DMwmJ0MXCs

    Tous des hypocrites.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons