mercredi 1 mai 2013

1er mai, la France en crise



Les chiffres sont tombés, les cortèges syndicaux du 1er mai ont rassemblé mercredi 97.300 personnes en France, dont 16.300 à Paris, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet. "Il y avait 97.300 personnes dans 324 rassemblements ou défilés syndicaux en France, dont 16.300 à Paris", selon ce porte-parole. Selon la CGT, les manifestations ont rassemblé 160.000 personnes en France.
Mis à part le fait que les gars de la CGT sont bien meilleurs dans le comptage de manifestants que les amis en soutane et rangers de Frigide Barjot, on peut constater qu'il existe deux fois plus d'homophobes en France que de travailleurs selon les chiffres de la police ou huit fois plus selon les hallucinés du bulbe de la droite rose et bleu.
Ce n'est pas une bonne nouvelle, les manifestations s'embourgeoisent.

3 commentaires :

  1. Je crois que ce sont plutôt les salariés qui s'embourgeoisent...Et que des syndicats dits de "travailleurs" ne méritent plus de porter ce nom...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que les syndicats y sont pour beaucoup dans cette faible mobilisation.

      Supprimer
    2. C'est vrai que la désunion syndicale ne facilite pas la compréhension des choses...Mais à chacun ses responsabilités...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons