vendredi 31 mai 2013

Comment réussir sa manifestation de droite

Dans ton cul !  Comme dirait l'autre...

Nos amis réacs ont découvert depuis quelques mois ce qu'était une manifestation, ils ont aussi, depuis peu, découvert la méchante répression policière qui fait que quand on balance une canette de bière sur la gueule d'un flic parce qu'on est pas content, et bien la police elle vous arrête en vous tapant dessus (parfois).
Le petit Charles-Hubert ne connaissait pas, il n'avait jamais manifesté avant l'appel de Frigide Baltringue, il n'avait jamais bougé son cul pour défendre sa retraite, son salaire ou son usine qui risque la délocalisation. La découverte est violente, quand on fait comme à la télé, les coups font mal et les gardes à vue sont longues et à la fin on ne rigole plus du tout, à l'image de ce beau spécimen de commercial chez un marchand de sac de luxe des Champs-Elysées qui s'est bouffé de la prison avec sursis. 
Très dur l'apprentissage de la vie de révolutionnaire, au moins avant ils se faisaient couper la tête, c'était plus facile pour eux.

Ainsi ces conseils de la part de gonzesses identitaires pour les apprenties manifestantes:

En ce beau printemps français, venez tester le régime Valls ! Où ? Dans le cadre prestigieux des Invalides, du Champs-de-Mars et des quartiers chics de nos belles villes de France. Avec qui ? Vos amies, votre mari, vos enfants, vos adolescents, vos parents, sans limite d’âge. Quoi ? Il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux : manifestations (marcher, crier, bouger, taper sur des casseroles), sit-in (pour la paix intérieure), nuits de veille (pour contempler les étoiles), soutien aux plus jeunes (confection de banderoles, de kits anti lacrymogènes), etc.

Là c'est pour motiver et pour trouver un peu son rôle dans la manifestation, dès fois qu'on ne sache pas pourquoi on est là. J'aime bien le sit-in, ça me fait penser aux beatniks, ça sent l'herbe. A noter que c'est bien préciser que ça se passe dans les quartiers chics de Paris, il ne faut pas faire fuir les versaillais par exemple.

Mais le plus rigolo, c'est ça:

Tenue décontractée, chaussures de sport, foulard, petit sac à dos.

On évite surtout la jupe plissée, les mocassins bi-color et le carré Hermès.

Code couleur : bleu et rose fuchsia, ou passe-muraille, selon les actions.

Oui, le bleu et le rose, c'est les couleurs de la Manif,  le bleu et le rouge du PSG c'était au Trocadéro.
Néanmoins, pour le jet de canettes en verre, ces couleurs étaient à éviter.

Vos armes pour réussir : bonne volonté, bonne humeur, sens de l’humour, cohésion, imagination.

Un peu comme Christine "LOL" Boutin dans sa globalité, par exemple.

Un must : la garde à vue, pour tester votre zen attitude dans les lieux les plus sordides.

Ah voilà! Le truc sensation du nouveau venu dans une manifestation, la garde à vue, mieux que Disneyland et en plus c'est gratuit.

Une certitude : vos kilos superflus s’envolent, votre teint se réveille, votre jeunesse revient ! Pour l’été, vous serez belles et rebelles ! Offre non limitée : faites-la circuler à vos 10 meilleures amies ! Messieurs bienvenus

C'est quand même bien foutu ces programmes all-inclusive de tour-opérator.

2 commentaires :

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons