mercredi 7 août 2013

Pirouette, laxisme et grande pensée de la droite


Décidément ce n'est pas l'été de la droite ni de ses supporters qui ont complètement perdu la mémoire et oublié les ravages du quinquennat Sarkozy, pour ces derniers ils ne leur restent que les tweets décomplexés ou la bougie allumée pour tenter d'élever le débat.

A propos de bougie, ce cher Hervé Mariton, idole de la Manif pour Tous s'est lancé dans une belle pirouette au sujet de l'interdiction du foulard islamique ou d'autres signes religieux dans les universités françaises, si il a voté la loi interdisant le port de la burqa  dans l'espace public en 2010, il parait maintenant douter sur l'interdiction de tout signe ostensible dans les établissements scolaires ou universitaires. Il parle maintenant de subtilité et de "bon équilibre entre l'exigence de laïcité, de neutralité de l'espace public et le choix des personnes d'exprimer une conviction religieuse", amusant et on se demande ce qu'il aurait dit avant les manifestations  de cul-bénit parce qu'il ne faut pas rêver, Hervé Mariton pense avant tout aux ultras catholiques avant le foulard.

Avant hier, la pauvre Christiane Taubira s'était fait attaquée par les forces vives et cérébrales de la droite, Eric Ciotti et Christian Estrosi s'en sont donné à coeur joie contre le cauchemar de la droite. La garde des Sceaux avait remarquablement répliqué dans le poste de télé pour ceux qui n'avait pas compris le sujet et qui avait été embarqué dans l'intox de la droite. Cette droite qui ne pratique plus que l'intox à défaut de débattre, cette droite prise entre ses soucis de parti à la dérive, l’incompétence de son ancien chef, la nullité de ses leaders et son rapprochement avec les idées du FN.
Aujourd'hui, cette droite est encore la preuve qu'elle est laxiste, elle donne des leçons de rigueur mais ne maîtrise rien, ce matin nous apprenons qu'un récent arrêt de la Cour de cassation pourrait entraîner la libération de "dizaines, peut-être des centaines" de détenus dont les peines seraient considérées comme prescrites à cause d'une monumentale bourde du ministre de la justice de l'époque, Dominique Perben. Le ministère de la Justice a confirmé avoir demandé la vérification des condamnations de 3499 détenus quand même. Et la droite hurlait avant-hier pour le report d’incarcération de 3 voyous à Dreux.

La droite a aussi des grandes pensées, mais, comme la mémoire, elle ne va pas bien loin, elle aura le mérite de faire plaisir aux militants à cervelle de poisson rouge pour qui la France a commencé à régresser le 6 mai 2012, l'an zéro de la dictature socialo-bolchévique et des chars sur Paris, celle qui a démarré avec un compte en banque avec 600 milliards d'euro de dettes. 
La grande pensée du jour (enfin d'avant-hier) est celle de Benoit Apparu qui est persuadé que les Français "regrettent" leur choix de la présidentielle de 2012 qui avait vu François Hollande battre Nicolas Sarkozy, il pense que "les Français redécouvrent leur ancien président de la République" et "font probablement la comparaison". Benoit Apparu parle des français mais de droite: les poissons rouge qui oublient tout après un tour de bocal.

4 commentaires :

  1. Pour la dette : 600 ? Pas plutôt 1 800 milliards d'euro ?
    600 me semble n'être que l'augmentation de la dette entre 2007 et 2012.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu vrai quoique je n'ai pas les chiffres depuis le début de l'endettement de la France mais comme cela concerne Benoit Apparu qui semble regretter la période Sarkozy, on prendra sa dette.

      Supprimer
  2. c'est surtout que c'est Perben qui amène à la libération de centaines de délinquants

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons