vendredi 9 janvier 2015

Union nationale, une vraie


Marine Le Pen couine une fois de plus, pour elle et ainsi que son sbire Philippot, l'exclusion du FN de la marche républicaine demandée par, je pense, la plupart des français, est comme d'habitude "une manœuvre politicienne". Je commence à avoir l'habitude de ses pleurnicheries dans les médias mais je serais toujours surpris du manque de classe des réactionnaires les plus virulents pendant les moments les plus difficiles, eux qui passent leur temps à nous expliquer le respect, les valeurs, les traditions, toussa. Il suffit de taper (pas trop fort) Marine le Pen dans Google aujourd'hui et on la retrouve partout en train de gnangnantiser.
Est-ce qu'elle veut vraiment participer à cette marche républicaine? J'en doute, en tout cas pour ses militants c'est clair et on peut constater l'état de la solidarité de la fachosphère chez l'ami Sarkofrance.
Il est amusant de constater aussi que notre jeune admiratrice de Pétain citée ci-dessus a dans ses followers un des blogueurs "en colère" contre le gouvernement que je connais de pseudo,

En colère quand j'entends Président dire que la France est blessée en son cœur et en appeler à l'union nationale lui qui, avec ses sbires, depuis deux ans et demi, avec un sectarisme rarement vu depuis des dizaines d'années, n'a cessé de diviser les Français.

Et ça voudrait éventuellement participer à une marche républicaine...

Les citoyens qui ont voté FN peuvent venir évidemment, leur bulletin de vote n'appartient pas à Marine le Pen. Par contre le FN et ses militants peuvent continuer à jeter de l'huile sur le feu, ils stigmatisent déjà une partie de la population depuis des années pour la foutre dehors ou sur le bûcher alors qu'ils ne viennent pas chialer une unité qu'ils vomissent.

16 commentaires :

  1. Cela m'amuse toujours de voir que pour certains, "l'union nationale" est à géométrie variable et que ceux qui hurlent "padamalgames !!" sont souvent les premiers à en faire.

    Pour moi le problème est simple, soit le FN est un parti interdit par la loi et donc il n'a pas à défiler, soit il est "légal" et je ne vois pas de quel droit on lui interdirait de défiler pour la liberté et contre le terrorisme.

    Je le dis d'autant plus facilement que je ne vote pas FN et que je trouve son idéologie aussi mortifère que celle du FG ou des communistes (dont ils partagent étonnement beaucoup de points de vue).

    Je terminerais en disant que ce n'est pas une marche "républicaine". La "république" n'a pas le monopole de la liberté. Une république peut ne pas être démocratique. La république française est très récente.

    C'est une marche pour la liberté, et je suppose que même les électeurs et/ou les militants du FN sont pour la liberté.

    En revanche, je connais beaucoup de degôches de la vrai gauche qui sont pour une restriction de cette liberté. c'est peut être eux qui ne devraient pas venir dimanche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois pas en quoi le FN et ses militants devraient marcher pour la liberté, eux qui ne veulent déjà pas les mêmes droits pour tous.

      Supprimer
    2. Quel est le rapport entre la liberté et les droits ?

      A ce compte, les communistes et les socialistes ne devraient pas non plus défiler puisqu'ils sont contre la liberté d'entreprendre, la liberté de s'enrichir ou la liberté de choisir sa sécurité sociale.

      Supprimer
    3. Non, ça ça s'appelle le libéralisme, c'est la liberté de rendre les pauvres encore plus pauvre de la part de ceux qui ont du pognon dès la naissance.

      Supprimer
    4. Alors que le socialisme ne fait pas que rendre les pauvres encore plus pauvre, il appauvri aussi les riches...

      J'aime bien le concept du libéralisme qui rendrai les pauvres encore plus pauvre. Sauf que la réalité prouve le contraire mais bon...

      Supprimer
    5. C'est ça que j'adore avec les degôches, ils sont pour la liberté mais bon, pas trop quand même, faut pas déconner, il faudrait quand même pas que le voisin ait une plus belle voiture que la mienne, il faudrait quand même pas que le type qui a eu une bonne idée puisse la faire fructifier, créer des emplois, payer des charges, des taxes et des impôts et en plus s'enrichisse !! C'est vraiment dégueulasse ça !!

      Je me demande depuis quand il faut être riche depuis sa naissance pour entreprendre ?
      Je me demande depuis quand il faut être riche depuis sa naissance pour s'enrichir ?
      Je me demande depuis quand il faut être riche depuis sa naissance pour avoir le droit de choisir son assurance ?

      Il se trouve que dans le classement Forbes des 20 personnes les plus riches du monde, il n'y a que 7 héritiers (Wal-Mart, Koch et L'Oréal)....

      Supprimer
  2. Quand à Corto, j'ai beaucoup de mal à prendre au sérieux des gens qui soutiennent encore Sarkozy...

    RépondreSupprimer
  3. Corto est un âne : il traite de sectaire tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui et les vire de son blog. Faut vraiment être très con.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord. Mais je trouve ça quand même moins grave que de soutenir un type qui a déjà démontrer son incompétence.

      Hollande, on ne savait pas trop s'il était nul ou pas (même si ce n'était pas dur de trouver des preuves de son incompétence mais bon, le bénéfice du doute), Sarko on sait qu'il est nul et je trouve bizarre de soutenir un nul en traitant son opposant de nul.

      Comme quoi, l'incohérence intellectuelle est bien répartie a droite et à gauche.

      Supprimer
    2. Comme je l'ai déjà écrit, il y a peut-être un incompétent au gouvernement (et encore on verra à la fin du mandat) qui a récupéré une France en ruine face à un truand.

      Supprimer
    3. La classique excuse du "c'est de la faute du gouvernement d'avant".... C'est pathétique, c'est en plus une fausse excuse, une excuse de lâche, une excuse d'irresponsable.

      Mais bon, c'est pas vraiment le sujet et de toutes façons le prochain gouvernement (qui ne fera évidemment rien comme tous les gouvernement depuis 40 ans) dira la même chose.

      Supprimer
    4. Ce n'est pas une excuse bidon puisqu'elle a été expliqué deux millions fois avec les 600 milliards de dettes en un quinquennat, on ne va pas y revenir 107 ans.

      Supprimer
    5. Et en 2 ans, Hollande a creusé la dette de combien ?

      Et puis, c'est vrai que les députés socialistes (et de gauche en général) ont tous voté contre le budget... Affirmant donc qu'ils étaient contre la dette...

      Et dites, moi, si Nicolas Sarkozy a fait une politique de droite en faisant exploser la dette et les prélèvements obligatoires, une politique de gauche ne serait elle pas d’arrêter de faire des déficits et d'augmenter les impôts ?

      Si votre argument politique pour défendre le gouvernement actuel c'est de dire que c'est de la faute des mecs d'avant, ne vous étonnez pas de la médiocrité de la politique française et de la monté du FN.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. De rien, je ne suis pas à un lien près.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons