mercredi 9 décembre 2015

Le livre noir du FN



Ce matin sur Europe 1, Marine Le Pen a profité de son invitation pour nous servir une nouvelle intox sur un pseudo refus du Parlement d'enquêter sur le financement de Daesh, elle a, encore fois, joué sur la peur en vue du deuxième tour des Régionales. Le FN a gagné des villes sur des mensonges, aujourd'hui quelle est le premier vrai bilan des municipalités frontistes?  Pour ceux qui ne sont pas encore persuadés que la politique du Front National est une illusion, je les invite à consulter le livre noir du FN.

Depuis juin 2014, à l’initiative du Premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, le Parti socialiste a mis en place une équipe chargée, notamment, de suivre les politiques menées dans les communes gagnées par le Front national deux mois plus tôt. 

Animée par Sarah Proust et Elsa Di Méo, Secrétaires nationales, cette équipe de militants bénévoles a assuré un suivi minutieux des actions, des déclarations – et des provocations – des responsables municipaux de l’extrême droite. 

C’est par ce travail, qu’il a été possible de démasquer, lors des dernières élections départementales, la xénophobie et le racisme assumés de quelque 120 candidats frontistes.

C’est par cet investissement militant, enrichi par les nombreux échanges qui existent avec les collectifs de vigilance, des universitaires et des chercheurs, qu’il est aujourd’hui possible de tirer le bilan encore provisoire, mais déjà bien noir des municipalités frontistes.

1 commentaire :

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons