dimanche 18 novembre 2018

Jaunes et cons



On aura trouvé de tout dans ces manifestations de gilets jaunes en manque de gasoil, des insoumis, des beaufs, des nationalistes et des poujadistes. Si dans le fond je comprends globalement le ras-le-bol d'une certaine catégorie de français, j'ai quand même du mal à voir une partie de la gauche main dans le gilet jaune de son voisin frontiste. 
Et encore, le ras-le-bol affiché me donne plutôt la nausée, la même que celle qu'on a quand on fait son plein à la station service, les relents de mazout ne sont pas mon combat. 
J'aurais voulu voir le même enthousiasme pour le service public ou pour le combat des cheminots, là je n'ai vu que des gros beaufs qui pleuraient pour leur litre de mazout. 
Le réchauffement climatique devient dramatique et cela fait longtemps qu'on en parle et qu'il est temps de faire quelques choses mais le français (pas tous heureusement) ne pense qu'à sa gueule et son petit confort.
Je pense à tous ces témoignages de panique pour à peine 10km aller-retour pour aller travailler, je pense à toute cette propagande habituelle de l'extrême droite comme cette photo en illustration (Elle date en effet du 1er février 2014 et été prise à l’occasion d‘une manifestation de travailleurs frontaliers à Saint-Louis dans le Haut-Rhin), je pense à cette récupération de Ducon Gnagnan grand spécialiste du genre, je pense à cette abrutie spécialiste en ectoplasme invitée sur tout les plateaux télé pour donner son avis sur la consommation indécente de son gros 4x4 Volvo et je pense à cette partie de la gauche venue se mêler dans ce merdier.
Qu'ils aillent tous se faire mettre à la pompe du supermarché du coin.
On va tous crever mais au moins j'aurais le plaisir de les voir crever du manque de gasoil avant moi.

3 commentaires :

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons