Comme je n'aime pas



La réalité est là, les séquelles du confinement sont déjà visibles et mon épouse et moi nous nous demandons comment nous allons nous en sortir.
Nous avons pris du poids en deux semaines et nous ne savons pas pourquoi, saleté de virus.

Commentaires

  1. Vu le nombre de kilomètres en moins sur les pédales, tu avais déjà une petite idée.
    Étonnement, après la première semaine, je n'avais pas pris un gramme.
    J'hésite donc à me peser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le vélo qui me manque le plus en ce moment, et l'ouverture de la déchetterie.

      Supprimer
  2. Vous avez pris du poids parce que le petit Chinois baladeur vous fournit une excuse en béton pour bâfrer et picoler. Mais, comme vous êtes foncièrement malhonnête, vous faites semblant de ne pas vous en apercevoir.

    C'est humain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La reprise va être difficile!

      Supprimer
    2. Notre "après-virus" risque de n'être, en effet, qu'un interminable combat contre l'obésité morbide.

      Supprimer

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Manche à couilles