Le petit Jean-Louis a retrouvé sa maison

Il était temps que cela se termine, l'attente devenait insupportable et l'UMP avait même presque lancé son alerte enlèvement. C'est fini, le petit Jean-Louis, disparu de la maison UMP sur un caprice, a retrouvé les siens qui lui ont tendu la main. Il avait fugué sur un coup de rouge de tête et avait même menacé la maison de déchirer la carte familiale. Heureusement cela n'avait pas duré longtemps, Jean-Louis est vite redevenu mou gentil.

Tout va bien, il a retrouvé ses habitudes et il a promis de ne plus recommencer et de ne plus faire de connerie avec les deux grands dadais François et Hervé. Qu'ils méditent ces deux là parce que Nicolas n'est pas content, mais alors pas content du tout.

Commentaires

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

100 km à la ronde

La machine à faire des rébus

Manche à couilles