lundi 23 mai 2011

The Artist


Plutôt osé le film de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin et Bérénice Béjo, faire un film muet en noir et blanc à une époque ou le cinéma nous vends de la 3D à n'importe quelle sauce suivi par les marques de télés qui nous la vantent, c'est couillu et risqué et ça me donne envie d'aller le voir. Jean Dujardin a remporté le prix d'interpretation masculine pour ce film, je pense que c'est largement mérité, ce type a énormement de talent.

L'histoire est simple mais belle:

Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars.
 
Une histoire idéale, finalement, pour en faire un film muet et en noir et blanc, bravo donc à celui qui en a eu l'idée et à ceux qui ont fait en sorte que ce film existe.
 

5 commentaires :

  1. Oui ce César est bien mérité ! Et j entends déjà les coincés du cul de la culture germanopratine se plaindre " Dujardin, un César, n'importe quoi " ( vu sur twitter hier soir)

    RépondreSupprimer
  2. Ho Corto, tu me fends le cœur !

    Les Césars à Cannes ?

    :)

    RépondreSupprimer
  3. Ben oui, il avait raison le gars sur Twitter :))

    RépondreSupprimer
  4. tu sais que tu as une chaine en attente chez moi? bise

    RépondreSupprimer
  5. Un film français ? No, thanks…

    (Mais c'est dommage pour celui-ci car j'ai toujours trouvé que la petite Béjo avait l'air d'être bonne sous l'homme.)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons