vendredi 1 juillet 2011

#DSK, ça devient croustillant


C'est marrant mais j'en étais sûr, j'en aurais mis ma main à couper (la gauche parce que je suis droitier pour tout). Facile à dire maintenant mais même si ce n'est pas finie, l'affaire DSK était grosse comme un blogueur du #kdb, trop gros pour être vrai.
Et aujourd'hui c'est le grand déballage, Nafissatou Diallo, la femme de ménage, ne serait pas si blanche que cela d'après certaines conversations téléphoniques, elle aurait menti sur son compte en banque, sur le nombre de téléphone voire même de son passé.  Et comme l'écrit mon cher confrère, le lendemain de la nomination de Lagarde au FMI et pratiquement trop tard pour les primaires socialistes.
Il y a quand même des hasards étranges, comment se fait-il que les enquêteurs aient mis autant de temps à trouver ces conversations téléphoniques? La femme n'est pas une pro du banditisme ni Ben Laden, ça doit se trouver vite fait ces preuves non?

Mais s'il est libéré bientôt, que se passera-t'il chez les candidats du PS et même chez les proches de DSK ralliés chez les autres candidats?  Imaginez le bordel que cela pourrait faire s'il décide de revenir pour les primaires?
Quelques règlements de compte? Ah mon avis, on n'a pas fini d'en causer.

3 commentaires :

  1. Si ça se confirme, DSK petite bite !!!
    Passer à côté d'un cul pareil sans broncher, c'est bien un truc de directeur du FMI, ça.

    RépondreSupprimer
  2. heu «Nafissatou Diallo, la femme de ménage, ne serait pas si blanche que cela »

    comment dire : Mouarf ! ;o)

    RépondreSupprimer
  3. Non sérieux, s'il est innocent, qu'il sorte directement. Là, il est libre, aux états unis, mais le procès n'est pas fini.
    Et sensiblement, les faits sont toujours là.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons