lundi 29 juin 2015

Charles Pasqua est mort décédé

Ou l'inverse, en tout cas il n'est plus depuis cet après-midi et il avait environ 87 ans et demi selon les différentes sources.
Comme mon collègue Jegoun, c'est l'occasion pour moi de présenter des condoléances à la famille ainsi qu'à tous les “Pasqua boys” – Balkany, Sarkozy, Devedjian, Schuller, etc – qui ont progressivement mis la main sur l’ouest parisien devenu bastion RPR puis UMP dès les municipales de 1983 en pratiquant toutes sortes de magouilles pour servir les futures ambitions politiques. Je crois que c'est Charles Pasqua qui m'a convaincu de ne jamais voter à droite.
Ce brave homme a pu voir la dernière municipalité socialiste tomber il y a quelques jours de son vivant, c'est quelque part émouvant, quand on se force un peu.

7 commentaires :

  1. Je retiens le "et demi". Moi aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement que dans les bouche-du-Rhône et dans le Nord le PS n'a jamais fait pareil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du l'amateurisme à coté du 92.

      Supprimer
    2. Vous reconnaissez donc que les socialistes sont des amateurs... ;)

      Supprimer
    3. Niveau magouille, les socialistes n'arrivent pas à la cheville des Républicains de taille sarkozyste, c'est dire.

      Supprimer
    4. Heu.... Ils se font moins choper, c'est tout... Niveau magouilles Tonton se posait là... L'affaire de la MNEF c'est pas mal aussi.... Et je ne vais pas parler des magouilles des syndicats (de gauche) de l'UNEF ou de SOSRAcisme...

      Si on compte le nombre de repris de justice dans chaque camp on arrive à une égalité presque parfaite.

      Dans ce domaine (comme dans beaucoup d'autre) droite et gauche c'est blanc bonnet et bonnet blanc...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons