mardi 30 juin 2015

Il leur a tout appris



"Charles Pasqua, c'est plus qu'un souvenir, c'est toute ma vie politique. Je n'ai pas commencé avec lui, j'ai commencé grâce à lui. C’est lui qui m'a poussé à me présenter à Levallois qui était d'ailleurs son fief, sa circonscription"

"J'adresse publiquement mes condoléances les plus émues à sa famille et à ceux qui l'ont soutenu et admiré. Je veux leur dire à quel point il aura marqué mon engagement politique"

Deux beaux hommages. Mais que Patrick Balkany et Nicolas Sarkozy se rassurent, ils ont été deux très bons élèves.

5 commentaires :

  1. La guerre de succession du parrain sera sanglante.

    RépondreSupprimer
  2. Pasqua avait quand même nettement plus de "classe"... Ce petit plus qui faisait que les truands d'autrefois avait une certaine "morale" et une certaine "éthique"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que sans doute Malik Oussekine a du penser lorsqu'il agonisait sous les coups des voltigeurs de Pasqua...

      Supprimer
    2. Comme vous le soulignez, ce n'est pas Pasqua qui a tabassé ce jeune homme...

      Supprimer
    3. Tout à fait d'accord...Je n'ai pas vu Pasqua avec sa matraque en tandem sur une moto de voltigeur, matraquer Malik Oussékine...Mais ce n'est pas parce que quelqu'un n'a pas fait physiquement quelque chose, qu'il n'est pas responsable...Si on suit ce raisonnement, Hitler n'était pas responsable du génocide juif, car il n'a pas jamais participé physiquement à la solution finale...Et "Mossieur" Pasqua a tout fait, au nom de sa "morale" et de son "éthique", pour entraver l'enquête suite à cet assassinat et pour blanchir les assassins...Facile pour lui, il était le "premier flic de France"...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons