Pas de retraite en vue

C'est Lemmy Kilmister qui l'affirme dans sa dernière interview dans Rock & Folk à l'occasion de la sortie du dernier album de Motörhead, Bad Magic. On va relativiser et ne pas céder bêtement aux sirènes du libéralisme fustigeant les 35h et le départ à la retraite à 62 ans, Lemmy est le dieu du rock'n'roll et il n'y aucune raison qu'il s'arrête avant de tomber sur scène, le plus tard possible. D'autant plus qu'il a sagement remplacé ses 80 verres de whisky quotidien par de la vodka, une boisson plus saine pour la santé.
On rigole bien (et on boit bien) en lisant cette interview que je vous invite à déguster et qui rappelle plein de souvenirs.
Et le pauvre Brian Robertson, qui n'a jamais réussi à remplacer "Fast" Eddie Clarke, en prend plein la tronche au passage...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

100 km à la ronde

La machine à faire des rébus

Manche à couilles