#KdB: Une entrecote frite garçon!

Enfin, ça aurait du se passer comme ça mais hier le serveur du restaurant était mauvais, ce n'est pas de sa faute.

C'est la misère dans ce pays, rien ne tourne, les entreprises ferment les unes après les autres, le chômage touche de plus en plus de monde,  on n'a même plus un service correct, ça fait cinq ans que ça dure.


Ici, en photo prise dans un restaurant du Kremlin Bicêtre, le nouveau serveur, un breton exilé et complètement exploité par le patron de l'établissement. Il se dit dans le quartier qu'il travaille à l’œil en échange de quelques compensations  gastro-liquides. Le jeune Antoine M. n'ose même pas le regarder.
C'est un scandale, la précarité est partout, ça fait cinq que cela dure, c'est trop!

Commentaires

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Merci Anne pour ce moment