Le troll, spécimen sans intérêt

Pour compléter les études scientifiques de mes collègues Nicolas et Juan au sujet des trolls, rien ne vaut un bon dessin explicatif de Maëster. Personnellement j'ai de la chance, à part deux ou trois cas de troll mâle que j'ai du éliminer au lance-flamme je ne suis pas trop gêné ici-même.



Commentaires

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Merci Anne pour ce moment