Les années 90: GWAR


Dans la série groupe délirant vu sur scène, il est difficile de trouver mieux (pire?) que les anglais de GWAR.
Quand je suis arrivé au Plan de Ris Orangis, je suis surpris de voir la salle bâchée du sol au plafond, bar compris.
Et là j'ai compris pourquoi on m'avait conseillé de m'habiller pas trop classe: c'est gore'n roll, grand-guignolesque et ça glisse de la scène vers la salle :)

Commentaires

  1. Ils sont complètement allumés du carafon. Tu devais être beau à la sortie tiens. Y avait-il des fans déguisés en monstre ? Parce que dans ce cas-là ça doit pas être triste dans les cafés avoisinant la salle avant le concert...

    RépondreSupprimer
  2. Ah ça c'est un groupe qu'il faut voir, pas pour la qualité mais pour le délire! Exceptionnel comme souvent leur première partie :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

100 km à la ronde

Manche à couilles

La machine à faire des rébus