162 personnes assassinées par téléphone


Les "Grantil" se mettent en scène : les salariés de Grandeco (ex-Grantil) racontent leur histoire dans ce film, de façon décalée, afin de faire connaître leur situation et de rappeler leur savoir-faire, acquis au cours des 175 ans d'histoire du site installé à Châlons-en-Champagne. Les 162 employés de cette unité de production de papier-peint ont été informés que leur usine était placée en cessation de paiement le 25 janvier, par le biais d'un simple appel téléphonique de la direction de leur groupe, basée en Belgique. [source]


Commentaires

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

Morne Europe

La machine à faire des rébus