La France d'avant

Elevage d'abrutis

Une chose est certaine c'est qu'après cette pandémie il va falloir virer à coup de pompe dans le cul un grand nombre de guignols inutiles et nuisibles qui nous auront emmerdé pendant des années. 

Dernier exemple d'un nuisible inutile à la société, Guillaume Peltier, numéro 2 des Républicains et créateur de la Droite Forte à l'époque de Sarkozy qui suggère de supprimer jusqu’à 5 jours de RTT tout en augmentant les salaires, afin de financer santé et agriculture dans la "reconstruction" post-épidémie de coronavirus.
Guillaume Peltier profite de la situation et nous en remet une couche sur son aversion des RTT, c'est son dada depuis des années. 

La Droite Forte, cette blague de Peltier. C'était en 2013 dans ma machine à baffes:

La dernière fois que Guillaume Peltier a eu les faveurs de ce blog je louais son optimiste à toute épreuve, ce type a toujours quelque chose de positif à déclarer à la presse au sujet de son parti en décomposition, il sait que les principaux leaders se donnent des baffes mais il en est encore à penser à leur liberté d'expression et de choix.
A force de passer pour le fayot de service, je pense qu'on va vite lui rappeler d'où il vient surtout après sa petite pique sur Alain  Juppé et son soutient à Bayrou, à l'UMP on ne touche pas Alain Juppé.
Mais le plus rigolo chez lui est quand même l'embryon de programme de son micro parti la Droite Forte, une vraie caricature de programme réactionnaire, un peu comme celui de Fillon mais en plus idiot:

- La baisse des dépenses publiques en "tuant" les fonctionnaires
- La baisse des impôts pour les riches en bidouillant sur les niches fiscales
- La suppression des chômeurs en supprimant leurs aides.
- Des aides aux entreprises qui n'en ont pas eu encore assez.
- Une Europe forte, sans immigration mais avec beaucoup de pognon qui circulerait.

Comme il n'y arrivera pas et qu'il ne sera pas soutenu, il attend toujours le retour de Sarkozy pour le cirage de pompes et  puisqu'il s'inquiète des 500.000 chômeurs de plus sous Hollande, il pourra se souvenir au million de chômeurs oublié de son mentor pour passer le temps.
Il aura eu quand même un seul moment de lucidité lors de cette interview donnée au Figaro, c'est de reconnaître que la droite devrait s'ouvrir au peuple, le vrai, mais en lui  promettant un programme ultra-libéral et un retour aux "vrais" valeurs de la droite, c'est à dire la protection des plus riches, on lui souhaite de continuer à se vautrer comme il le fait si bien depuis ses débuts politiques à l’extrême-droite.


Commentaires

  1. "guignols inutiles et nuisibles"
    https://www.youtube.com/watch?v=mVnbi24uso8&feature=emb_title

    RépondreSupprimer
  2. Le voilà donc rhabillé pour l’hiver. Faut dire qu’en ce moment, c’est quand même le festival du grand n’importe quoi de partout hein...

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

100 km à la ronde

La machine à faire des rébus

Manche à couilles