Raclures de l'économie française



Les jours se suivent et se ressemblent pour les artistes de l'économie française, du moins pour ceux qui ont mis leur décence et l'éthique au fond de leur gros cul plein de merde.

C'est ce que je me suis dis quand j'ai appris que Laurent Burelle, président de Plastic Omnium et du lobby des grandes entreprises françaises. a eu recours massivement au chômage partiel pour son groupe, donc payé par l’Etat, le tout sans renoncer à se verser de généreux dividendes soit une trentaine de millions d’euros pour sa famille.
Une trentaine de millions d'euros.
On pourra penser ce qu'on veut des patrons en bien ou en mal mais celui-là est quand même un connard taille XXL, on s'en souviendra.

Je me demande ce qu'en pensent les abrutis de BFM Eco.




Commentaires

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Merci Anne pour ce moment