L'automobile c'est la liberté (non)

Hildago démission!


Si il y a bien un pays en retard sur les autres concernant les moyens de transport c'est bien la France et la période de confinement imposée a amplifié le phénomène par rapport à d'autres pays civilisés, on se rend compte que nos élus sont à la ramasse et drogués à la bagnole.

Je me déplace à vélo, je fais mes courses à vélo mais dans certaines communes les pistes cyclables sont neutralisées parce qu'elles symbolisent la balade. Mieux, ou pire, parfois la police verbalise parce que le mode de transport "traditionnel" est la voiture.
Forcement, de la part de ces gros cul en SUV qui ne font du vélo que pendant les vacances à l'Ile de Ré il ne fallait pas attendre une once d'intelligence alors que justement la période était propice pour sortir du tout bagnole.

Dans plusieurs grandes villes dans le monde, à Berlin, New-York, Bogota, Oakland et j'en passe, des voies ont été aménagé pour laisser la place aux cyclistes pour qu'ils puissent faire leurs courses, c'est le moyen le plus rapide en ville, évidement le plus silencieux et forcement le plus cool. A Paris les utilisateurs de vélo sont obligés de retourner sur les grands axes moins fréquentés mais devenus plus dangereux à cause des excès de vitesse.
En France donc, rien de tout ça, le bruit des bagnoles et l'odeur des échappements manquent aux accrocs.

La France où on considère encore l'automobile comme un symbole de liberté individuelle de s'endetter comme dans les années 50.

Il va falloir saquer ces vieux cons à la solde des lobbys qui nous gouvernent.

Et l'argument des rues commerçantes désertées faute de circulation automobiles, on peut le mettre à la poubelle, ci-dessous la même rue à Amsterdam en 1978 et en 2005.







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Merci Anne pour ce moment