mercredi 31 octobre 2012

Interview de Callicore




Adrien Borgne est un jeune étudiant motivé qui compte se lancer dans le journalisme, pour débuter il se lance dans le rock avec l'interview de Laurent Mercier créateur du studio de production Callicore. Parmi les artistes travaillant avec Callicore, on trouve des belles pointures avec John Lee Hooker jr, Arrested Development, Carbon Silicon,The buzzcocks, The Meteors, TheWashington Dead cats, Marky Ramones Blitzkrieg, We are the fury et récemment CAKE et Brian Setzer. 


Dear John et Rockabilly Boogie annoncent la rentrée de callicore pouvez vous nous en parler?


Dear john raconte l'arrestation et l'incarcération de John Lee Hooker jr. On a travaillé sur la dualité entre le bien et le mal qui hantait John à l'époque.
Rockabilly Boogie est une vidéo complètement différente au style cartoon. On aime bien développer des univers différents.

Comment s'est déroulé ces deux productions?

C'est notre sixième vidéo avec John, donc pas de surprise. Il sait comment Xavier et moi fonctionnons et nous connaissons ses attentes.
Nous avons toujours une proximité avec les artistes avec qui l'on travaille. Cela nous permet d'être à leur écoute.
Lee Rocker à très vite compris les contraintes liées à l'animation. Ce fut très agréable de travailler avec lui et son manager Mark.
Je remercie au passage Diane Kristanek pour son aide concernant la chorégraphie de Suzie.

D'autres vidéos sont elles prévues pour cette année?

Oui bien sur, nous travaillons actuellement sur des nouveaux projets. Mais on en parlera lorsque qu'ils sortiront.

Callicore est orienté plutôt rock, pourquoi ce choix ?

Non on a pas de style musical déterminé. On a travaillé avec Arrested Development, Pete & Charlie, qui n’ont rien à voir avec le rock, le punk ou le blues. On est attiré par des artistes authentiques qui vivent leur passion. On a récemment eu un coup de cœur pour un jeune duo "Clinic Rodéo" que l'on a vu sur scène. C'est parfois aussi simple que ça.

Si vous deviez être un personnage de l'une de vos vidéos, lequel serriez-vous et pourquoi ?


En ce qui me concerne "Phantom Rider", pourquoi? Il faut regarder la vidéo.

Pouvez-vous résumer Callicore en quelques mots?


"When you shoot, shoot, don't talk"


mardi 30 octobre 2012

Sinistre Times Square

La tempête Sandy (kilos) est la cause de nombreuses coupures d'alimentation électrique à New York notamment à Manhattan. Les infiltrations d'eau ont fait exploser des transformateurs électrique de la société Consolidated Edison. Times Square était beaucoup plus sinistre hier soir sans la totalité de ses lumières, j'ai passé quelques nuits mémorables dans un hôtel à deux pas (sans DSK hein!) et je peux vous certifier qu'il manque quelques millions de watts en éclairage.



lundi 29 octobre 2012

Demented Are Go débarque à St-Ouen



Mieux que la plaisanterie d'halloween: Les affreux anglais de Demented Are Go débarquent demain à Saint-Ouen (93) en compagnie des 3 suisses Peacocks et des psycho-punk français Manor Freaks pour un concert qui sera, je suis certain, mémorable. Ça se passe à Mains d'Oeuvres, salle qui s'annonce d'avance trop petite. En espérant qu'ils aient prévu des camions citernes de boissons gazeuses pour se rafraîchir.


Adieu pigeons



Jean-David Chamboredon, gentil patron du fonds des entrepreneurs internet Isai et porte-parole des "Pigeons", annonce la fin des activités des pigeons sur les réseaux sociaux pour minuit. Ce fameux et risible mouvement rebelle des entrepreneurs français qui ont fait parler d'eux tout le mois d'octobre. Comme le dit mon collègue, ils vont nous manquer, ils osaient tout et c'est à ça qu'on s'était mis à les reconnaître. Le #geonpi était devenu un piaf encore plus casse-burne que le pigeon des villes, celui qui réclame à vos pieds et qui chie sur vos têtes. Ces pauvres entrepreneurs emplumés qui nous faisaient la leçon d'économie et du chantage à l'exil en nous promettant une France en ruine et un chômage en explosion se retirent et vont s'extasier devant les grandes frères patrons quémander à leur tour au nom du coût du travail et de toutes les exonérations imaginables avec leur indécence devenu presque habituelle. Ces patrons exemplaires, ces maîtres de la compétitivité, de la flexibilité et des détournement fiscaux pour en gagner toujours plus, ces distributeurs de dividendes généreuses pour se récompenser entre eux sur le dos des pauvres cons d'ouvriers, en font fantasmer plus d'un, surtout pour la grosse bagnole et la piscine dans le jardin. Ils demandent, ils réclament depuis des années pour éviter du chômage, des délocalisations, des fermetures d'usines qu'ils n'évitent surtout pas mais il va falloir un jour qu'ils rendent des comptes avec tout le pognon qu'ils ont englouti pendant des années.

Je repense à ces pigeons, ces pitres qui menaçaient de s'exiler aux states là où la vie d'entrepreneur est un paradis parait-il. Il suffit de regarder l'exemple de Loïc Lemeur, le plus américain des exilés français, le pote à Sarko accessoirement surfeur deuxpointzéro qui ne communique même plus en français sur les réseaux  sociaux, dont le sien. Enfin son ancien réseau puisque sa grande réussite d'entrepreneur, Seesmic, un des symboles 2.0 du made in France virtuel et souvent cité en exemple, a été lamentablement racheté par un concurrent américain. L'influent entrepreneur californien d'adoption n'a pas réussi a remonté les difficultés de sa boite malgré les 4 millions de dollars levés facilement. Il l'a donc vendu pour un pactole non-divulgué et laissé sur le carreau 18 des 33 employés.

"Les choses n'ont pas fonctionné comme nous l'avions espéré" avait reconnu Loïc Lemeur. Il auraient fait un beau #geonpi je trouve.

Les pigeons cessent d'exister ce soir mais qu'ils n'oublient pas d'aller se faire foutre avant de fermer leur Facebook.

dimanche 28 octobre 2012

[Pin-Up] Courtney Crave

Je crois que si j'étais passager en compagnie de la sulfureuse Courtney Crave, j'aurais un petit coup de chaud mais pas à cause des sièges en cuir de la voiture restée au soleil.


Une douche et du ukulélé


Moment d'intimité avec Amanda "Fucking" Palmer, ex-chanteuse pianiste punk des Dresden Dolls, qui prends une douche, se remet au lit et se met à chanter "Lua" de Bright Eyes accompagné d'un ukulélé. Ne manque que le café et les croissants et c'est parfait pour un dimanche matin.


samedi 27 octobre 2012

Je voulais simplement écouter de la musique


Ce n'est plus du spam à se niveau là, c'est du racolage, j'allais tranquillement à la pèche au groupe de punk-rock sur un site spécialisé dans tout ce qui est rock, punk, psychobilly, métal et compagnie quand cette fenêtre de publicité est apparu, j'ai eu l'impression d'être à Pigalle et de me faire alpaguer par un souteneur pour me proposer un bon moment avec une dame. Moi je veux bien mais là-bas, pas chez moi devant mon ordinateur merde! Les pénibles, les lourds, chiatiques de spammeurs!  Témoins de Jéhovah numériques!  Ils mériteraient leur revers de pelle de chantier dans la face tiens.

Tout ça pour une recherche sur The Potato Pirates.


jeudi 25 octobre 2012

Testons la réalité augmentée


Parmi les applications Androïd que je teste régulièrement, il y en a une que j'ai retenu aujourd'hui et qui sert visualiser des objets virtuels en 3D en réalité augmentée. Augment  permet d'essayer chez soi de façon réaliste des nouveaux meubles ou un nouveau papier peint par exemple. L'application est assez facile à comprendre et demande quand même une bonne maîtrise avec un téléphone, le catalogue est rempli de trucs rigolos à télécharger pour déconner. Le principe est simple, il faut d'abord imprimer sur un format A4 un marqueur pour que le téléphone puisse s’étalonner, choisir un objet dans la banque de donnée et le visualiser en direction du marqueur.
Bon pour l'instant je n'ai pas essayé de meubles virtuels puisque mon imprimante est en rade et que c'est le bordel chez moi mais en deux secondes j'ai eu mon cousin Bender en tutu devant moi et j'ai mis une maquette de Clio 4 sur ma table de salle à manger:



Si vous n'avez rien compris à mes explications, le mieux est de regarder la vidéo:

L'homme qui n'aimerait pas gagner au Loto



Après le coup de massue reçu par celui qui vient d'apprendre son nouveau statut de millionnaire, vient une période de désarroi et de questions. L'accompagnement de la Française des Jeux est alors capital pour surmonter le choc et se projeter dans l'avenir en apprenant à être riche. Les groupes de paroles qui réunissent les gros gagnants, parfois plusieurs années d'affilée, leur permettent de tenir le coup. Dès lors, pas étonnant que les gagnants rencontrés par les sociologues soient plutôt sages et ne succombent que très rarement à quelques folies. Les millions servent davantage à assurer l'avenir familial et parfois réaliser un rêve de toujours. Même si leur vie a forcément changé, certains gros gagnants renouent avec leur vie simple d'avant pour retrouver par exemple leurs collègues. Comme quoi s'il y contribue, l'argent ne fait pas forcément le bonheur… [link]

Voilà un soucis que le condamné Jérome Kerviel n'aura jamais à la condition qu'il ne se mette pas à tenter sa chance, il pourrait gagner le pactole et tout redonner à la Société Générale. Il serait le seul gagnant du Loto au monde à le regretter, pas comme les couillons de l'exemple ci-dessus. Et même le seul gagnant à rester aussi pauvre qu'il ne l'est actuellement quelque soit la somme gagnée.

Bon d'un coté il ne doit que 12 ans de salaire de mémé Bettencourt, faut relativiser, il est jeune et a encore toute la vie devant lui pour se refaire et être heureux.


mercredi 24 octobre 2012

Le parti socialiste vu par les punks



Qu’est ce que le Parti socialiste? 
"C’est un parti de bourges et de coincés qui pensent prendre la mesure de la souffrance du peuple en habitant avenue des Champs Elysées."
[...]
J’ai googlé "Cambadélis proche Dominique". 175000 résultats, quand même. Je clique sur le premier, une page Wikipedia et cette phrase: 
"Dominique Strauss-Kahn" est celui qui incarne le mieux la synthèse jospino-rocardienne dont le débouché doit être la mutation vers la Social-démocratie".
Je me suis dit ah pas bête, ça doit être du langage codé. Pour des raisons de bien séance, je m’abstiendrai d’exposer ici le résultat du décryptage…

L'excellente chronique de Rania Berrada est à lire et à écouter chez Streetpress, pendant l'apéro, c'est mieux. 

A la mémoire du chienchien


Sacré chienchien à son pépére! J'en avais fait un billet où je racontais mes malheurs de gardien de toutou à certaines occasions, pour rendre un service un peu obligé à vrai dire. Une vraie galère parce que ce chien était vieux et plus trop étanche, mais je l'aimais bien quand même, ma serpillière aussi.
Ce toutou ne viendra plus chez moi, il s'est endormi définitivement près de son maître, tranquillement, il avait 15 ans. La veille j'avais bien senti que c'était la fin, je connais un peu les bêtes et je capte tout de suite ces choses là, je n'ai donc pas été surpris d’apprendre la nouvelle. J'étais triste sur le coup, surtout pour son propriétaire, ma peine a duré au moins cinq minutes et je me suis juré de n'avoir jamais de chien à moi. 
Et puis j'aurais peut-être du le garder une semaine au mois de novembre et là, franchement, ma serpillière, mon Cillit Bang et moi-même sommes franchement soulagés.

Poutine, sawachier!


Parce que Free Pussy Riot maintenant et puis c'est tout.

[Pin-Up] Bon anniversaire @elmone1 !

Je vais être plus sympa que Nicolas pour l'anniversaire d'Elmone, parce que les vieux il faut être gentil avec eux même si il font des billets de parti politique de vieux et contrairement à ses recommandations  une vraie pin-up en cadeau dès le matin c'est très bon pour la santé et la tension sanguine. 

Bon anniversaire!

mardi 23 octobre 2012

Batwoman, sa culotte

Pendant que Gaël s'amusait à faire des découpages et des collages avec des restes de boites de jeu Batman, moi je récupérais la culotte de madame Batman. Chacun son truc.


lundi 22 octobre 2012

Touche pas à ma blogosphere




Nous, blogueurs et blogueuses, et avant cela citoyens et citoyennes, tenons à jour sur le web des chroniques, incluant du texte, des photos, des vidéos, de la musique. Ils sont le fruit de nos réflexions ou de nos humeurs, à propos de l’actualité politique ou culturelle, sociale ou sportive, ou dans des secteurs plus spécialisés tels que l’histoire ou la cuisine, la photographie ou les nouvelles technologies… Nous produisons un contenu dont nous sommes les auteurs, chacun et chacune à son propre rythme, selon ses propres centres d’intérêts ou ses compétences, chacun et chacune avec son expérience personnelle, sa sensibilité. En un mot, nous tenons des blogs.

Des hommes et des blogs
Chacun de nos billets de blogs est l’occasion de susciter des avis, des commentaires, des questions, des discussions, à l’occasion du débat. En un mot, de l’interaction. Les internautes qui « nous rendent visite » sont parfois blogueurs eux-mêmes. En commentant « chez nous », ils nous permettent de découvrir leurs propres blogs et ainsi d’étendre notre réseau, nos liens : ce que nous nommons la blogosphère. Avec le temps, parce que derrière chaque blog il y a un homme ou une femme, sa réalité, des affinités se nouent, des rencontres ont lieu, des sourires sont échangés. La supposée virtualité a alors fusionné avec le réel. 
Telle est notre vision du réseau social qu’est la blogosphère. Elle est tout sauf fermée, froide et aseptisée. Elle est au contraire ouverte sur la vie, bouillonnante, source d’autant d’amitiés durables que d’irréductibles inimitiés, et l’on peut même de temps à autre s’y faire insulter copieusement. Elle est tout simplement le meilleur et le pire de ce que sont les gens, de ce que nous sommes. Elle est vivante.

Des blogs et des liens
La société Wikio avait en son temps joué un rôle important dans l’émergence de cette communauté de blogs, et donc de blogueurs et de blogueuses. Wikio assurait la promotion des blogs, leur apportait un surcroît de visibilité, et eux-mêmes le lui rendaient bien. Et puis la petite société est devenue plus grande, elle s’appelle aujourd’hui Ebuzzing et a de nouvelles ambitions. 
Dans un premier temps, Ebuzzing a choisi de préserver l’outil qui avait fait la popularité de Wikio auprès des blogueurs, ses classements des blogs, se contentant d’adapter ceux-ci aux évolutions majeures d’Internet, l’émergence de Twitter par exemple.
Basés sur les liens entre blogs, divisés en catégories – politique, sport, technologies, société, etc… -, ces classements permettaient dans une certaine mesure d’apprécier le poids de chaque blog dans la blogosphère, l’étendue du réseau de chacun, pas nécessairement son audience. C’était intéressant ou amusant, pertinent ou farfelu, utile ou inconséquent, les avis étaient partagés. Chacun d’entre nous savait cependant y retrouver une photographie plus ou moins déformée de la communauté ou des communautés que nous formons.

Des blogs sans blogueurs
Mais récemment, l’outil est devenu tout autre chose. Des blogs institutionnels, des blogs de personnalités dont les médias traditionnels font la notoriété, ont été intégrés à la liste des blogs. Pis encore, des agrégateurs de liens et de contenus, des sites semi-professionnels, ont soudainement rejoints les bases de données d’Ebuzzing, y compris des sites d’extrême-droite qui usent à grande échelle de méthodes plus que suspectes pour gagner en notoriété – démultiplication de pseudos, retweets automatiques en masse, commentaires copiés-collés de manière industrielle, etc…
Les uns ne sont pas des blogueurs, les autres ne sont pas des blogs. Autant considérer comme des blogs Atlantico et le Huffington Post, les sites du Figaro et de Libération. Et pourquoi pas les pages Google News ?
De fait, les classements de « blogs » d’Ebuzzing ne nous parlent plus de la blogosphère, ne sont plus en « lien » avec elle et de qui nous y est commun, ce qui nous fait vibrer, fait sens et nous motive. Plus grave, il apparaît évident que tout ceci, cette définition nouvelle de la blogosphère que voudrait imposer une société de droit privé, nous englobant dans tout autre chose que ce que nous sommes, vise à nous étouffer, à faire taire notre spécificité : celle d’une parole libre venue d’un endroit d’où il n’est pas habituel qu’on parvienne à l’entendre, la parole des citoyens. Car la blogosphère n’est que cela, la caisse de résonance des citoyens et de leur diversité – diversité d’opinions et de centres d’intérêts, diversité sociale et professionnelle. La blogosphère, finalement, c’est le média de ceux qui n’en ont pas.

La blogosphère se rebiffe
Le choix fait par Ebuzzing est un choix politique. Nous en sommes d’autant plus convaincus que Pierre Chappaz, son patron, est aussi un des fers de lance du mouvement des « pigeons », un homme qui s’affiche sans ambiguïté en tant que libéral – ce qui ne nous pose aucun problème en soi – et qui, tenant lui-même un blog, a choisi de le faire figurer dans les classements établis par sa propre entreprise selon des algorithmes qu’il est seul à connaître, prenant de facto le risque du conflit d’intérêt, donc du soupçon. 
Considérant que Pierre Chappaz devenait en cette affaire juge et partie, nous le laissons seul juge de ses choix et décidons de partir, afin de ne pas cautionner plus longtemps une conception de la blogosphère qui ne repose plus sur aucune réalité. 
Nous, blogueurs et blogueuses, 1er, 10ème, 100ème ou dernier des classements actuels, avons décidé de ne plus en être et avons exigé de Wikio-Ebuzzing la suppression de nos blogs de ses listes. Parce que nous ne saurions nous retrouver à servir les intérêts commerciaux d’une société et les nouvelles ambitions politiques de son patron. Parce que nous refusons que la blogosphère, dont nous sommes à la fois le cœur et les poumons, puisse ce faisant se trouver assimilée à – et finalement dissoute dans – quelque chose de plus vaste et qui ne lui ressemble pas, et d’où les blogs ne sauraient plus être visibles et les blogueurs se faire entendre.



La présente tribune est collective.
La liste des blogueurs s’y associant est disponible sur le blog de Dedalus.

samedi 20 octobre 2012

Drunk'n'Roll !


Après une pause psychédélique avec Tellier, revenons aux choses sérieuses avec ce soir la sortie du premier album de Spermicide : Drunk'n'Roll
Comme son nom l'indique et comme l'indique leur label Aderock , il nous promet 11 titres de bon punk-rock bien "burné". Je ne suis pas surpris, je connais les gars de Spermicide depuis longtemps dont certains depuis mes premières bitures. La bonne surprise c'est la promo vinyle rouge et le CD à prix d'ami pour tout le monde. Pour faire les choses biens, ils sont en concert ce soir avec Bad Niam Cats et R'n'Cs aux Combustibles dans le 12ème arrondissement de Paris pour la modeste somme de 8 euros et je vous préviens  je monopolise le bar si vous ne venez pas.



vendredi 19 octobre 2012

Sébastien Tellier ce fou génial


Cela faisait un bon moment que j'avais laissé le dernier album de Sébastien Tellier "My God Is Blue" sous la pile des trucs à écouter, j'ai enfin décidé de l'écouter il y a une quinzaine de jours. J'avoue que je n'étais pas emballé par le type et encore moins son album même si sa prestation chez Ruquier m'avait fait marrer. Je pars souvent du principe que variété égale grosse bouse imbuvable donc je n'avais été très curieux. Pourtant, le copain Gildan avait présenté au mois de janvier son nouveau clip "Pépito bleu", j'étais resté sceptique, le style Raël m'avait interloqué et sorti du contexte, cette chanson m'avait fait autant d'effet qu'une blague de Michel Sardou à un congrés du Medef.
Aujourd'hui je suis carrément sous le charme, à écouter et réécouter en boucle son album, je trouve que c'est globalement une réussite. En y pensant, il m'a rappelé certains albums des franc-comtois de Ange, ces autres félés dont on sentait que l'inspiration venait pendant une vieille biture des familles autour d'un barbecue, ce mélange rock progressif, disco, psychédélique et planant, ces chansons qui racontent vraiment des histoires, parfois très érotiques comme avec Guet-Apens ou Ad Libitum (*) par exemple. L'album de Tellier me fait penser à cette ambiance enfumée et gentiment alcoolisée, je me suis surpris à vraiment l’apprécier dès que j'ai pu l'écouter dans de bonnes conditions, c'est à dire complètement isolé de l'extérieur et à moitié dans le coma. Au fur et à mesure des chansons, je partais, je me suis m'y à rêver de voyages, je crois que si j'avais pu le faire en un claquement de doigt, j'aurais pris l'avion avec ma douce, larguer tout le monde, pour aller passer une nuit à la belle étoile sur la terrasse du Top of the Rock de New York que j'aurais réservé rien que pour nous. Cet album est hallucinogène, on fini de l'écouter pratiquement dans le même état que son chanteur mais que c'est bon. Par contre difficile de passer à autre chose sans faire une longue pause, le temps de s'en remettre. SébastienTellier est un fêlé de génie.

[edit] (*) Je pensais beaucoup plus à l'album Culinaire Lingus évidemment....

Frotti frotta dans ta gueule


Elles ont entre 18 et 29 ans et subissent régulièrement des attaques sexuelles ou des insultes sans pour autant oser les dénoncer. Les chiffres officiels sont sans appel : 25% de ces jeunes femmes ont peur dans la rue, 20% se font injurier au moins une fois par an et 10% subissent des baisers ou des caresses non désirées.
C'était hier soir dans l'émission Complément d’enquête sur France 2. On y voyait même des "frotteurs", ces dérangés du bulbes qui se frottent sur les fesses de jolies minettes dans le métro, la main dans la poche sans fond du pantalon, hallucinant, vomitos. Je n'ai jamais vu ce genre de comportement puisque je prends le RER à l'heure des ouvriers mais je pense que les malades qui s'amusent à ce jeu mériteraient ma plus belle reprise de volée de burnes. je regarde aussi les belles femmes, surtout à forte poitrine, mais je sais me tenir.

Mesdames, je n'ai pas beaucoup de conseil à vous donner mais ma mienne de dame m'a expliqué que quand elle prenait les transports en commun, elle avait toujours une petite aiguille de couturière sur elle, piqué sur sa veste. Quand le vicelard prenait ses aises, elle prenait l'aiguille, lui piquait sa main et il se calmait aussitôt. Elle aurait pu prendre une poêle pour le revers mais ce n'était pas pratique. 

Sinon, aucun rapport, enfin presque, mais messieurs soyez toujours attentif quand votre collègue féminine vous parle.

jeudi 18 octobre 2012

Sondage dominical mais profond



Les journalistes s'emmerdent le dimanche et quand ils n'ont rien à dire pour vendre leur papier ils commandent des sondages. Le dernier en date effectué par IFOP pour le Journal du Dimanche était le sondage à commenter pendant l'apéro, juste après la messe: Et si on votait Dimanche, et que si Sarkozy était de nouveau face à Hollande, et si qu'on était en mai, et si le retour de la revanche de Talonnettes.
Résultat confirmé comme un  Classico du football: match nul mais on en attendait pas plus, tout le monde est content et le JDD a bien vendu son torche-cul.
Un sondage parmi les sondages qui ne servent à rien, un sondage pour les commères qui regrettent gentil Nicolas et belle Carla. Et je ne sais même pas si les deux intéressés l'ont pris en compte puisque d'après les fins analystes, Sarkozy en sortirait grandi et Hollande serait encouragé par un sondage somme toute positif puisqu'il parait qu'il s’écroule dans d'autres sondages. En réalité, Hollande s'en tape les roubignoles avec le fouet de Valérie et Sarkozy en a rien à foutre depuis qu'il est devenu conseiller financier au niveau mondial
En fait ce genre de sondage doit faire plaisir aux gens d'Atlantico ou à la limite à des jeunes stagiaires du Figaro, Benjamin Lancar l'a même peut-être affiché dans sa chambre. Bref, tout le monde s'en fout.
Des sondages débiles, je peux en proposer pour les apprentis journalistes:

-Votre vote si Giscard se présentait contre Hollande à la présidentielle 2012
-De Gaulle face à Mitterrand en 2012
-Sarkozy face à Hollande mais en 1995
-Benjamin Lancar face à Mickaël Vendetta dans le 2ème arrondissement de Neuilly
-Staline face à Dark Vador
-Prosper Youplaboum face à Cécile Duflot
-Felix Baumgartner face à Superman dans la stratosphère
-Valérie Trierweiler à poil ou Bernadette Chirac habillée?
-Dans ton cul, avant ou après?

Il y a du potentiel, si le JDD, le Figaro, c'est valable aussi pour eux, ou les suceurs de roue d'Atlantico sont en panne d'inspiration, qu'ils me contactent, je peux leur vendre des sondages à la con. 



RIP Emmanuelle


J'apprends en passant par le bistro de Nicolas. J'étais encore un peu jeune en 1974 lors de la du film mais il était vite devenu culte, les K7 circulaient en douce. Tout le monde a un jour fantasmé sur Emmanuelle. RIP Sylvia Kristel.

U Wall pour nuits blanches


Heureux je suis, je viens de découvrir le site musical tout en un qui peut me faire passer des nuits blanches: UWall.tv 
Ce site dont la présentation me rappelle les fonds d'écran en mosaïque de certains compte Twitter centralise tout sur une seule fenêtre, les artistes que vous voulez écouter sont sur le mur de photos. La recherche rapide est possible en filtrant le genre de musique ou la période musicale, ces dernières options font changer les photos d'artistes qui composent le mur.
Une  fois l'artiste ou le groupe choisi, une page propose un condensé d'informations avec des vidéos  les plus populaires issus de Youtube, des listes d'albums ou de chansons et propose même des artistes similaires. Ce n'est pas complet évidemment mais le site est quand même bien foutu pour la découverte, au pire pour trouver un artiste ne figurant pas sur la page il y a un moteur de recherche à votre disposition. A l'instar des vignettes, lui aussi vous fournit tous les clips répertoriés sur Youtube de l'artiste choisi.
Enfin, Il y a moyen de se créer des playlists en se créant un compte via Facebook. A tester.

mercredi 17 octobre 2012

Bières & Rock'n'Roll


Du rock'n'roll, des belles bagnoles, des jolies filles et surtout le sponsor d'une bière bien fraîche pour un film documentaire à venir sur la Kustom Kulture: Flake & Flames.  Il n'y a que ça de vrai bordel!  Hell Yeah!

www.hellyeahbeer.com
www.facebook.com/hellyeahbeer
www.flakeandflames.com

mardi 16 octobre 2012

A poil pour Trublyonne

Modèle, tu me troubles.

Un idée comme une autre.
Je viens de lire le désarroi de Trublyonne dans son dernier billet où elle nous raconte son admiration pour une exposition d'Ilse Haider au Léopold  Museum de Vienne et sa tristesse de ne pas y être. Je ne connais pas l'artiste et ses oeuvres exposées mais la nudité masculine en serait le thème, ce qui est assez rare. L'entrée du musée l'a scotché visiblement et je peux la comprendre, je suis moi-même sensible à la nudité féminine surtout avec des gros nichons.  Elle espère même s'organiser un aller-retour en l'Autriche pour vérifier si le gros adage de la représentation de l'entrée du musée se rapporte à son plumage de 5 mètres de haut. 
Je pense qu'elle a un grand désir de voir tout simplement des beaux mecs à poil, et j'en connais. J'en appelle donc à la gente masculine des Leftblogs pour lui donner ce plaisir en l'accueillant à la Comète dans la plus petite des tenues vestimentaires pour un spécial #kdb en l'honneur de Trublyonne. Il y a même un dandy  breton meneur de troupe qui pourra nous entraîner avec sa grande expérience de gogo danseur.
Par contre, pour des questions de confort, je lui demanderais d'être patiente et d'attendre au moins le printemps prochain le temps que la température soit clémente et que Nicolas prépare doucement le taulier de l’éventuelle fermeture définitive de son bistro. Au pire il pourra l'envoyer chez une excellente psychothérapeute à Boulogne-Billancourt. Et moi j'ai encore 10 kilos à perdre, ça m'arrange.

lundi 15 octobre 2012

Crise mondiale: mode d'emploi

On va faire court avec ce dessin parfaitement explicite. On peut constater que ces notions de finance internationale, de gestion des risques, de flux de capitaux, de fonctionnement des banques, de boursicotage, de spéculation, de flexibilité, de compétitivité, de fiscalité, de marché, bref, tout ces trucs de professionnels qui nous dépassent, et bien ce n'est pas plus compliqué que ça quand c'est bien expliqué. Vous sentez vos fondamentaux bien élargis maintenant que vous comprenez mieux la crise?


dimanche 14 octobre 2012

[Pin-Up] Viviane

J'ai horreur de la pluie froide comme celle qui est tombée toute la journée d'aujourd'hui, elle me donne envie de rester sous la couette. Mais pour Viviane j'aurais bien fait une exception, une petite balade dominicale à ses cotés ne m'aurait absolument pas dérangé.




photo: www.christopherallisonphotography.com

samedi 13 octobre 2012

Mes applications Android préférées

Gina Android

Il y a un peu plus d'un an, une chaîne tournait dans les blogs sur les applications préférées que l'on utilisait sur nos smartphone. J'avais répondu en tant que débutant en la matière puisqu'à cet époque je venais presque de découvrir l'outil ultime qui me permet de passer un temps fou dans mes toilettes sans m'ennuyer. Il y a un an, beaucoup de choses ont changé, cette période courte dans la vie vaut bien 5 ans d'évolution technologique et aujourd'hui je suis un peu plus affûté. Si j'ai aussi évolué dans mes choix d'utilisation, je suis toujours fidèle au système Android que je trouve plus sympa que la pomme de feu Steve Jobs, et puis aujourd'hui de toutes façons, les proprios de iPhone ne peuvent plus se la péter, on trouve autant d'applis dans Google Play que dans le Store.

Je voulais mettre de coté les applications natives comme Gmail par exemple mais finalement il y a peut-être encore des gens sur Terre qui n'utilise pas encore la meilleure messagerie du monde. Donc les applications que j'utilise le plus souvent et même tout les jours:

1- Gmail donc.

2 - Tweetcaster, le meilleur client Twitter pour moi, mieux que Tweetdeck ou Hootsuite même si j'utilisais ce dernier il n'y a pas si longtemps. Il y a un an j'utilisais un truc qui s’appelait Twitdroid, je ne suis même pas sur que ça existe encore.

3 - Fourquare, j'avais plus ou moins laissé tomber et puis finalement je l'utilise à bon escient.

4 - Google Talk, que j'utilise avec les gamins, instantané, impeccable pour leur donner des ordres (j'arrive, t'es à la maison, etc)

5 - Evernote, parce que j'ai la tête vide et que j'en ai marre de mettre des pense-bêtes partout. Elle est super  pour ça cette appli.

6 - Pages Jaunes, pour trouver un bar rapidement dans un quartier inconnu par exemple

7 - Google + et les applis Google comme Maps, avec des outils efficaces de localisation pour trouver un bar rapidement et le noter après. Maps et sa navigation que j'utilise souvent en voiture.

8 - Google Drive, Dropbox et Skydrive, les trois en version  gratos me sont utile dans des domaines différents

9 - RATP parce que je prends les transports et que j'aime savoir si mon bus est à l'heure.

10 - SNCF Direct, pareil que l'appli RATP mais pour le matin, pour savoir si je dois me dépêcher ou pas.

11 - FranceTV info, pour les actualités en direct, simple et efficace. 

12 - Flipboard, parce que c'est joli, je met mes flux loisirs, musique, sport, Facebook et Google Reader.

13 - SoundCloud, Last.fm et  8tracks en complément de mon lecteur de musique.

14 - TuneIn Radio en complément de la radio du téléphone.

15 - Youtube, parce que j'ai un compte et que l'appli est bien foutue, je l'utilise souvent mine de rien.

16 - VLC pour regarder des films quand le lecteur natif ne reconnait pas un codec.

17 - ES Explorateur, pour faire le ménage de temps en temps.

18 - Skype, pour les mêmes raisons que Gtalk.

19 - Airdroid, pour communiquer sans câble avec le PC, je ne l'utilise pas si souvent mais cette application est vraiment extraordinaire.

20 - Et enfin l'application ultime des Leftblogs, le must que tout le monde devrait avoir sur son téléphone.




THE METEORS - Strange Times Are Coming


Le dernier album des Meteors "Doing The Lord's Work" a sa première vidéo officielle avec le titre "Strange Times Are Coming". Pour ceux qui suivent ce blog depuis sa création en 1975, ils savent que je suis fan absolu de ce groupe depuis ma naissance. A plus qu'à attendre leur passage sur Paris pour jerker sous perfusion de bières.

La tracklist de l'album:

01. My Psychobilly Syndrome (WWWC Bloody Pit Of Horror Mix) (03:27)
02. The Last Temptation (Was You) (03:56)
03. Paranoid (03:19)
04. It's A Long Way Down (04:01)
05. My Life For Thee (03:56)
06. Strange Times Are Coming (03:35)
07. The Shredder (03:47)
08. She Screams Out My Name (03:00)
09. The Man In The Cunt Skin Mask (04:05)
10. Girl Meat Fever (02:53)
11. Drag You Down To Hell (02:39)

vendredi 12 octobre 2012

Mon dieu! Ils deviennent punk!

Les gamins, ces soucis de tout les jours, quand on décide d'en avoir pour fonder une famille, il faut savoir qu'on prend aussi un lot d'emmerdement pour perpète.  Parfois les enfants c'est comme la cigarette, il ne faudrait jamais commencer pour vivre heureux. En vérité, personnellement je vis bien ma descendance,  je maîtrise la situation, je frappe pour dissiper tout malentendu à la racine. 
N’empêche, il y a des gens comme cette lectrice désespérée du Havre qui se posent des drôles de questions sur leurs adolescents attardés. J'en rigole encore.



Ah ces vieux réacs ! (épisode 4)

Tiens, il y avait longtemps depuis l'épisode 3.

Beaucoup d'entre vous ont remarqué que quelques blogs de réacs de souche ont trusté artificiellement le célèbre classement des blogs Ebuzzing. Il y en a même qui arrive à nous faire croire qu'ils sont lus à coup de milliers de like Facebook achetés en Chine, les cons! Vieux réacs et autres libertarés emplumés unissez-vous et vous allez gagner les premières places au klassement du top politique.

Allez je les aide un peu à trouver des sujets pour le concours de propos réactionnaires en commençant par les prisons.



jeudi 11 octobre 2012

Raoult d'honneur



Un homme exemplaire,  intègre,  fidèle avec ses amis, zélé comme une armée avec son ancien président et très aimable avec les femmes, surtout la sienne qui compte encore les gnons (*) marquant de son mari. Jovial et un peu grande gueule, il a  souhaité passer un peu de temps avec la police de proximité à proximité de la police. On lui souhaite des bons moments de bonheur. Un exemple à suivre on vous dit.

(*) C'est peut-être un peu exagéré, ce n'est, après tout, que quelques baffes dans la gueule.

mercredi 10 octobre 2012

L'autre Mondial de l'Automobile



Pour nos amies les conductrices



Les japonais sont mes amis et certains méritent largement le prix Nobel de physique comme ces chercheurs de l'université de Keio qui ont peut-être résolu à terme les froissements de tôle de conductrices lors de certaines manoeuvres difficiles. Ils ont trouvé le moyen d'utiliser le camouflage optique dans une automobile. Ainsi à l'arrière de la voiture, la banquette, le coffre, les appuis-tête et la belle-mère deviennent complètement invisibles et la vision est ultra facilitée.
Une bonne idée avec un système tout bête finalement et qui fait son effet. Formidable pour celles qui ne servent pas des rétroviseurs en marche arrière et qui se retournent à 180 degrés pour regarder. L'explication du bonheur automobile en couple est ici.    


mardi 9 octobre 2012

Ah ils sont beaux nos pigeons tiens !

Tout nos petits #geonpi potentiellement milliardaires qui piaillent sur Twitter en ce moment posent pour la photo, c'est moche hein?



[photo]

lundi 8 octobre 2012

Interview de Che Guevara en français


En avril 1964, l'équipe de l'émission Point, conduite par le journaliste Jean Dumur, rencontre Ernesto "Che" Guevara à l'Hôtel Intercontinental, à Genève. Il occupe alors le poste de ministre de l'industrie et se trouve à Genève pour une conférence internationale. C'est pourquoi le "Che" s'exprime en français. A notre connaissance, c'est la seule interview faite en français de Guevara. Avec décontraction, "Che" Guevara évoque les questions essentielles de la politique cubaine, notamment les conséquences du blocus américain, le rapprochement avec l'URSS et les perspectives d'une extension de la révolution en Amérique latine.

1- Je ne savais pas qu'il parlait mieux le français que les Ch'tis à Mikonos
2- Comme moi il fume le cigare et a la classe 
3- Il manque un verre de whisky à sa gauche
4- Une compagnie féminine aurait dû être assise à sa droite
5- Il ferait presque passer l'URSS pour un paradis, c'est formidable
6- Le treillis c'était quand même ringard

OM-PSG c'est comme le lundi, c'est nul



Putain, je ne sais pas pourquoi le lundi existe, je ne connais pas l'andouille qui a inventé ce jour abominable, certainement un monsieur qui devait s'appeler Maurice Lundi ou Jean-Claude Lundi.
Le lundi c'est nul, c'est la pire journée de la semaine, surtout pour moi le simple employé qui me tape presque trois heures de transport par jour pour mon patron, par contre, pour mon supérieur hiérarchique, c'est du pur bonheur, il commence sa semaine de management, bandant.
C'est nul comme le match du PSG hier soir. Franchement l'OM ne vaut plus rien, c'est mou des genoux, c'est une équipe à peine plus forte que celle d'Evian-Boris, une belle équipe régionale.
Et ce Gignac qui plante deux fois l'abruti! Les boules, se prendre deux buts par une truffe pareille, un joueur qui a commencé dans un club qui s'appelle l'Étoile sportive fosséenne, il devait certainement l'étoile de la fosse septique ce type là.
Bon le PSG s'en est bien sorti face à ce modeste club qui faisait certainement son match du siècle face à des belles stars, ils ne sont pas tombés dans le piège c'est déjà ça, l'année dernière on s'était pris une déculottée. Les surprises classique de match avec un petit poucet comme Valbuana dedans.
Allez, je suis content pour nos amis du sud, il reste un petit quelques choses de leur équipe de touristes, ils auront vécu un chouette clasico.

[illustration]

dimanche 7 octobre 2012

[Pin-Up] Bambi Lovedoll

Bambi Lovedoll aime les Mustang et moi j'adore les deux. Je vous conseille de visiter sur Tumblr, ses photos valent bien une belle victoire excitante du PSG à Marseille. Rhââaa!



Photo de The Pixeleye

Liberté de la presse et cyber-censure 2012

Deux cartes impressionnantes sur la l'état de la liberté de la presse et la cyber-censure dans le monde en 2012. Intéressant de constater que la France n'est pas tout à fait un pays idéal pour la presse et qu'elle fait  même partie des rares démocraties sous-surveillance. Cinq années de Sarkozy au pouvoir a suffit pour que la France ressemble à la Russie de Poutine, bravo. Le reste à consulter chez Reporter sans frontières.



samedi 6 octobre 2012

Making of "Machine Gun Blues"



Les délirants finlandais de Leningrad Cowboys, par Dirk "The Pixeleye" Behlau. Magnifique.
www.leningradcowboys.fi
www.pixeleye.de

Retour sur les caricatures de Charlie Hebdo


J'avais loupé cette petite interview de Sylvain Grandserre à propos des caricatures de Charlie Hebdo dans l'émission les Grandes Gueules de RMC du 19 septembre dernier. J'étais pas loin de penser la même chose  de cette affaire finalement, j'aime particulièrement sa conclusion. 

vendredi 5 octobre 2012

50 ans de "Love Me Do"



Il y a 50 ans les Beatles sortait leur premier single "Love Me Do", le mythe était né avec ce succès immédiat dans les hits anglais puis américains. Cette chanson figurait sur leur premier album "Please, Please Me" sorti en mars 1963.


L’inquiétude de Jean Claude Van Romney



"Quand vous avez un feu dans un avion, il n'y a aucun endroit où aller, et absolument aucune possibilité de prendre de l'oxygène de l'extérieur puisque les fenêtres ne s'ouvrent pas. Je ne sais pas pourquoi elles ne peuvent pas s'ouvrir. C'est un réel problème. Et c'est très dangereux." 
Mitt Romney à la presse.

C'est la dernière question existentielle du peut-être futur président américain après son débat remporté haut la main face à Barack Obama qui avait certainement une envie pressante d'aller aux toilettes ce jour-là tellement il était à la ramasse.

L'Amérique va sûrement retourner aux niveaux sympathie et intellectuel de l'époque Walker Bush avec un zeste de bulbe de Jean Claude Van Damme en plus.

Pourquoi voter pour un républicain qui ne sait même pas ouvrir un hublot d'avion alors qu'avec Obama c'est Yes We Can?



Romney s'étonne que les hublots d'avion ne... par LeNouvelObservateur

Le trieur Vayleur


[link]

Montebourg love Zoé


Arnaud Montebourg est amoureux d'une Zoé , c'est tout mimi.
Bon, soit c'est la première fois qu'il conduit une voiture et ça lui fait un effet terrible dans le caleçon, soit c'est la meilleure voiture électrique du monde qu'il avait dans les mains. En tout cas quelle exaltation, ça fait plaisir à voir.

jeudi 4 octobre 2012

Work Travels


Initiative sympathique pour des retraités et même des chômeurs que ce nouveau concept de tourisme industriel. Exotisme, souvenirs inoubliables et émotions garantis. A vite prendre comme exemple.

mercredi 3 octobre 2012

L'abruti du jour #geonpi

Et le gagnant est un beau pigeon bien emplumé de l'UMP! Bravo à lui pour ses tweets et félicitations à ses petits pois.

(Merci à l'excellent @Politeeks)




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons