Mon dieu! Ils deviennent punk!

Les gamins, ces soucis de tout les jours, quand on décide d'en avoir pour fonder une famille, il faut savoir qu'on prend aussi un lot d'emmerdement pour perpète.  Parfois les enfants c'est comme la cigarette, il ne faudrait jamais commencer pour vivre heureux. En vérité, personnellement je vis bien ma descendance,  je maîtrise la situation, je frappe pour dissiper tout malentendu à la racine. 
N’empêche, il y a des gens comme cette lectrice désespérée du Havre qui se posent des drôles de questions sur leurs adolescents attardés. J'en rigole encore.



Commentaires

  1. La pauvre. Et tu ne penses qu'à la tirer.

    RépondreSupprimer
  2. En fait, ce genre de réflexions de parents, cela existe depuis la nuit des temps: ceux qui ont oubliés qu'ils avaient été jeunes un jour sans doute?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai un qui écoute Sexion d'Assault, je pense à l'interner prochainement.

      Supprimer

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Posts les plus consultés de ce blog

La machine à faire des rébus

100 km à la ronde

Merci Anne pour ce moment